Gadget

This content is not yet available over encrypted connections.

Monday, May 16, 2011

Le paradoxe du Concours Cosplay

Il y a une chose qui m'a toujours étonné dans le milieu du Cosplay, c'est ce que j'appelle le paradoxe du Concours Cosplay.

Pour faire bref et simple, certaines personnes se concentrent sur le concours cosplay, parfois au détriment de leur argent voire de leur santé, pour des résultats somme toute, d'un point de vue d'un observateur pessimiste, très moyen, voire 'négatif'.

Je n'ai pas prétention en ce sens à dire que les Concours Cosplay sont une mauvaise chose, seulement que certaines personnes semblent, à mes yeux, en espérer beaucoup trop...

Je m'explique...

Un concours, c'est un certain nombre de participants individuels et/ou en groupe, des costumes en général travaillés intensément, des moyens dépensés, que ce soit en tissu, en accessoires, en argent, en temps (de couture ou de création), en prestation, ne serait-ce que pour les répétions nécessaires... Au final, c'est énormément de stress pour les participants et les organisateurs...

Pour un résultat pas forcément à la hauteur des espérances...

Un des problèmes du Concours Cosplay, les conditions pour l'immortaliser ne sont pas forcément au rendez-vous... lumières pas terribles, placements aléatoires... Même si les costumes peuvent être magnifiques...

  • Le nombre de gagnants est limité, car le nombre de prix et le nombre de lots peuvent aussi l'être.
  • Les photos ne sont généralement pas les meilleures qu'on puisse réaliser... Les conditions d'éclairage ne sont pas terribles, le temps est limité, les prises de vues dépendent fortement de la chance et de matériels pouvant être très onéreux pour les photographes... Parfois, les organisateurs compliquent la donne en rajoutant des rideaux de fumée, en interdisant aux photographes de se placer correctement autours de la scène...  pouvant être du, pour nommer les principales conditions en vrac, à l'absence de fosse, à une sécurité paranoïaque, à la présence de retour de son sur la scène et présents dans le champ de vision, pour ne citer que du vécu...
  • Le jugement rendu par le jury est parfois contesté: le jury peut se tromper, il peut être partial ou impartial, il est plus souvent facile de détruire que de construire, donc la critique est facile...
  • Il faut compter le temps perdu pour les cosplayeurs à attendre avant et pendant le concours, à stresser, sans parfois la possibilité de regarder le concours...
  • Les prestations ne sont pas forcément à la hauteur... Cela dépend surtout de l'importance de la convention et de la possibilité de filtrer et choisir en amont parmi les participants au concours cosplay... J'oserai dire qu'une règle empirique est que plus la convention est petite, plus grande sont les chances, hélas, d'être déçus... A noter qu'on a parfois de bonne surprise, et que cela reste très subjectif...
 Si je dois en retenir les points positifs:

  • C'est un point culminant de toute convention qui se respecte, que ce soit en importance ou en émotion.
  • C'est un moment d'échange entre le public, les cosplayeurs et les présentateurs.
  • C'est parfois l'occasion de voir des choses uniques, de très belles prestations, de très beaux costumes...
  • C'est une occasion d'avoir un retour sur son travail (comprendre le costume, la prestation) quand on est cosplayeur.
  • C'est un moment privilégié pour s'amuser, pour se détendre ou rigoler...
  • C'est un moment qui peut être filmé et partagé à d'autres personnes... que ce soit sous forme photographique ou cinématographique, certes la qualité est dégradée mais cela donne la possibilité aux cosplayeurs et aux gens qui n'étaient pas présents de voir les prestations...

    Au final, le paradoxe existe à mes yeux, dans le sens où selon les conditions, le bilan va pencher d'un coté ou de l'autre, selon les personnes, selon le moment et les conditions particulières...

Friday, May 13, 2011

Petites statistiques FlickR

Bon je fais un petit comparatif sur 4 années...

C'est une étude qui vaut ce qu'elle vaut...
qui est somme toute assez personnelle...

Sur l'effet Mang'Azur,

c'est à dire l'impact des photos prises pendant cette convention sur les statistiques de fréquentation de mon compte FlickR...

2008 - 6638 hits sur une journée.


2009 - environ 12000 hits sur trois jours.   

2010 - environ 12000 hits sur trois jours.

2011 - environ 20000 hits sur 5 jours.


Je ne fais que peu de publicité, principalement des liens depuis Cosplay-Forum et un peu sur facebook.

Au niveau numérique, il y a une augmentation sur 2011, mon compte FlickR reçoit plus de visites et les personnes restent plus longtemps qu'avant relativement...

Pour comparer un peu, je ne retrouve plus la capture correspondant à Japan Expo 2010, mais ca reste inférieur, d'après mon souvenir...

Si on compare avec les statistiques liées à Japan Expo Sud 2011, ca donne dans les 25000 vues sur 5 jours... face aux 20000 de Mang'Azur, donc pas si mal que ca au final...


Face aux autres conventions locales, Mang'Azur s'en sort aussi très bien, JapaNîmes est pour l'instant derrière, mais c'est normal pour une deuxième édition...

Bon évidemment, ca reste pichenette face à Adolfo Farsari... le jour ou je ferai 200000 hits (en 5 jours) avec une galerie photo de convention n'est pas encore arrivé...

Stats de consultation de l'album Adolfo Farsari vers le 19 février 2010