Gadget

This content is not yet available over encrypted connections.

Wednesday, December 11, 2013

2013-12-11- De l'impact des actions récentes de youtube & co sur les vidéos de prestations Cosplay


Puisque c'est dans l'air du temps:
J'ai 989 vidéos sur Youtube.
Sur ces 989, une vingtaine ne sont pas de Cosplay ou sont privées.

Je pars donc, pour simplifier, sur une base de 950 vidéos.

Sur ces 950 vidéos:
  • 178 vidéos sur lesquelles un contenu tiers a été détecté, avec des vidéos parfois bloquées dans certains pays (ex: l'Allemagne, parfois le Japon).
  • 1 vidéo bloquée dans le monde entier. [1] (Merci BANDAI_Co_Ltd...)
  • 4 vidéos dont le son est bloqué dans le monde entier. [2] [3] [4] [5].
    Le [2], c'est une chanson d'un concert par une "idole française"... Passons...
    Le [3], c'est la musique de Ghost Buster sur une prestation "Ghost Buster"...
    Le [4], c'est probablement une musique posant problème... Mais allez savoir laquelle... Je pense que cela pourrait passer si je la contestai... ça m'énerve plus pour la Chuu Cosplay en fait...
    Le [5], c'est une musique japonaise "Alice Nine-BLUE FLAME" bloquée par  "tokumajapan"
  • 1 copyright strike en cours de "négociation", en date en 22 novembre 2013, contesté par principe le 29 novembre 2013 par mail. Apparemment ce serait sur l'audio... [6] Merci à "Sony Music Japan International Inc."...

Dans l'absolu, les conclusion que je tire:

  • 20% des vidéos sont actuellement bloquées / restreintes / diffusées avec de la pub dans certains pays. Etant donné la nature des prestations, il est fort probable que ce pourcentage augmente dans le futur, le bot ne détectant pas tout...
  • 0.1% des vidéos mettent mon compte en danger... Pour rappel, au bout de 3 strikes, le compte est sensé 'sauter'...
  • 0.4% des vidéos sont bloquées dans tous les pays au niveau de l'audio...


Sur ces chiffres:
Je ne monétise pas mes vidéos de Cosplay par principe, car je ne fais que filmer et recouper les vidéos. Je constate que 20% de mes vidéos ne seraient pas monetisables actuellement, mais au final, je m'en moque, c'est tout sauf mon problème, le problème concernerait en revanche les youtubers, vu que effectivement, une vidéo dont le contenu est détecté par un ayant-droit signifie une perte de revenu. Dans mon cas, pas de revenu = pas de perte...

Le 0.1% me gène beaucoup plus: 3 strikes et on est 'out'. Avec des ayants droits capricieux, on ira droit au mur... Si je combine ce facteur avec une recrudescence de l’intérêt du Cosplay dont font preuves des chaînes de télé spécialisées (Nolife (costugrale) / J-One (concours cosplay Paris Manga) / Game-One (par un reportage sur le cosplay)), cela m’inquiète beaucoup plus: Je n'ai rien contre ces chaînes, je trouve cela bien qu'elles s’intéressent au Cosplay... Maintenant le jour ou une de ces chaînes (ou une autre, peu importe en fait) demandera l'exclusivité d'un concours Cosplay à une convention, que fera-on?

En théorie, les prestations et les costumes appartiennent aux cosplayeurs, on va me dire que l'éclairage utilisé peut être original et peut donc appartenir à la convention... (Je suis de l'avis que ce n'est pas si original que cela et que cela dénature les couleurs des Cosplays...) Si on rajoute à cela des audios dont les droits appartiennent à des tiers, des costumes pouvant être dérivées d’œuvres protégées par le copyright ou le droit d'auteur, on se retrouvera avec le même problème que les youtubers: la ou il y a de l'argent, il y aura des soucis...

Pour l'instant, il n'y a pas ou peu d'argent, du moins celui ci n'est pas forcément visible... Mais je ne pas pense qu'on soit à l'abri dans le futur. La tentation du garde barrière est grande pour l'organisateur de convention: Celle de rentabiliser à tout prix la scène qu'il a monté en cédant des droits qu'il n'a pas... Celle pour la société gérant des droits de voir une manne de revenus potentiels lui échapper... Tous les acteurs commerciaux ont un intérêt à le faire... verrouiller le plus possible le système pour en pouvoir en profiter plus... Je me contenterai de citer La Fontaine:

L'avarice perd tout en voulant tout gagner.
Je ne veux, pour le témoigner,
Que celui dont la Poule, à ce que dit la Fable,
Pondait tous les jours un œuf d'or.
Il crut que dans son corps elle avait un trésor.
Il la tua, l'ouvrit, et la trouva semblable
A celles dont les oeufs ne lui rapportaient rien,
S'étant lui-même ôté le plus beau de son bien.
Belle leçon pour les gens chiches :
Pendant ces derniers temps, combien en a-t-on vus
Qui du soir au matin sont pauvres devenus
Pour vouloir trop tôt être riches ? 



La seule réponse que je peux formuler, c'est qu'il devrait y avoir le moins possible de restrictions liées au droit d'auteur ou au droit d'organisateur, c'est un usage "puant" et contre-productif... Je pense que ce n'est pas à l'ayant droit de se servir de son droit pour censurer un usage, surtout s'il est non-marchand... Je suis donc pour autoriser ces usages non-marchands et contre le principe d'exclusivité, car il est contraire avec le partage de la Culture...

On va me dire 'oui mais les cosplayeurs n'avaient pas les droits pour danser sur la musique de lady gaga'. Je répondrai que Youtube verse des sous aux ayant droits et ne nous saoule pas. Le fait de danser sur la musique de lady gaga est il une contrefaçon? Non. le fait de publier de filmer et publier une telle vidéo l'est il? la réponse viendra de l’interprétation, si on suppose que les gens ont la liberté de s'approprier ceux qu'ils aiment, il faut donc alors reconnaître au copyright et au droit d'auteur des limites dans son application sur le net. On ne peut pas tout rationaliser en usage commercial... En ce qui me concerne, mes vidéos sont présentes au titre de l'illustration d'un événement et de la conservation de son image. j'ai choisi d'opter pour un usage volontairement non-commercial pour éviter ce genre de problématique, mais apparemment, ce n'est pas suffisant...

Au final, si vous êtes cosplayeurs, évitez de mettre des musiques entières dont vous ne pouvez avoir les droits dans vos prestations, remixez les et appropriez les vous quand cela est possible, faite dans l'originalité le plus possible...


Tuesday, November 19, 2013

2013-11-19- 5 Jours de Japan Expo en 2014...

La page Facebook de Japan Expo avait buzzé plus tôt dans la semaine... Puis hier et enfin aujourd'hui sur une surprise à venir à 15h00.
Le message d'aujourd'hui... avant la confirmation de l'information...

Il semblerait que l'information ait fuité vers 14h00, elle est maintenant officielle :
Pour la 15eme édition de Japan Expo, on aura donc droit à 5 jours au lieu des 4 jours habituels. Au delà de l'impact d'avoir un salon de 5 jours, qui signifie plus d'activités et plus de concerts, il reste à savoir si le prix des billets va augmenter ou non et s'ils ouvriront les accréditations presses dans des délais plus pratiques...

Dans les autres infos de la semaine, j'ai aussi noté:

  • les pré-selections françaises de l'EuroCosplay (dont la finale a lieu à Londres) vont se faire au Mang'Azur le samedi 26 avril 2014, en nocturne au Palais Neptune.
  • Le salon Paris Comic Expo va avoir lieu la semaine prochaine, à Paris, à l'espace Champeret. J'y serai soit en simple visiteur, soit en tant qu'accrédité.
  • Le salon Toulouse Game Show aura lieu la semaine suivante, en même temps que Japan Touch, il y a de grandes chances que je soit à ce dernier.
  • Enfin, il y a des chances que j'aille à Paris Manga les 8 et 9 févriers 2014. 

Monday, November 11, 2013

2013-11-10- Petit bilan retrospectif des conventions de 2013

Un petit bilan des 'conventions' sur l'année 2013, des moments qui ont été forts pour moi, des petites choses que j'ai relevé...

Pourquoi maintenant et pas dans un mois? Bien qu'il y ait quelques conventions qui arrivent, l'essentiel est passé. On va me dire le TGS 2013 arrive, je répondrai que sans accréditation, cette convention me parait très risquée: 5h de route pour l'aller puis 5h à nouveau pour le retour, 80 euros de péage, 80 euros de carburant, des frais d'hébergement pour se retrouver avec potentiellement une mauvaise organisation au bout: des difficultés classiques et récurrentes pour circuler dans les allées... Autant le TGS a un coté humain très agréable, autant niveau organisation, cela pourrait être bien mieux... Si on ajoute la scène principale au milieu du passage, avec des gens potentiellement debout, tout cela rend mes activités de vidéaste plus difficiles et plus aléatoires quant au résultat. Donc point de TGS pour moi, même si j'apprécie beaucoup les efforts de BulleJapon sur la partie Cosplay. J'irai faire un tour en visiteur à la Japan Touch à Lyon, histoire de voir un peu comment se débrouillent les autres conventions, je prendrai mon trépied et mon APN, au cas où...

Cet aparté fait, je vais donc parler de l'année 2013:
  • Fin janvier, l'Aoi Sora Cosplay Party, qui s'est déroulée à Marseille sur deux jours ainsi qu'une soirée, un très bon souvenir, une soirée sympathique, conviviale, une faible tarification, des têtes connues, un lieu adapté aux nombres de personnes présentes, avec le souvenir d'un début de matinée du dimanche matin sur la terrasse en tshirt (au mois de janvier...) à discuter avec Geny et Toumy... (photos - vidéos).
  • Début mars, Japan Expo Sud à Marseille. J'y étais présent les vendredi et dimanche, en simple visiteur, j'avais des objectifs assez simples: filmer les concours cosplay, grâce à Moka, j'ai pu me placer correctement dans la file d'attente et filmer les deux concours...  Je n'avais pas d'accréditation, ils ont accrédité moins de monde cette année, maintenant sur les deux rangs réservés à la presse le vendredi, un rang était complètement vide le vendredi pour le Concours Cosplay... Il était rempli le dimanche, il faut croire que les gens sont plus disponibles le week-end... Aucune photo donc pour Wikipédia car point d'accréditation et un week-end fort chargé... Dans l'ensemble, les point positifs que j'ai retenu sont l'organisation de la scène, la qualité des concours Cosplay, le parking au tarif raisonnable (4 euros l'entrée quelque soit la durée de stationnement)... Sur les stands présents, on retrouve les mêmes types de stands dans toutes les conventions, donc c'est difficile d'appeler cela un plus... Je ne peux parler du samedi car j'étais au MAGS en tant qu'accrédité - (photos - vidéos).
Un de mes coups de cœur de Japan Expo Sud

  • Monaco Anime Game Show à Monaco: accrédité, un lieu superbe, un temps superbe, des invités accessibles pour la plupart, pas énormément de monde probablement à cause du fait que les deux salons étaient en même temps, seul bémol, la scène pour le Concours Cosplay au milieu de la convention alors qu'il y avait un amphithéâtre disponible...(photos - vidéos)
  • Début avril, Japan Party à Nanterre, accrédité, une petite convention fort sympathique à coté d'un magnifique parc, avec possibilité de faire des photos dans le parc, une tarification de la nourriture raisonnable (compter 3 à 6 euros pour un repas avec un système de ticket), des invités sympathiques, un samedi froid, un dimanche plus chaud et ensoleillé, une scène un peu sombre en T, deux concours avec beaucoup de participants, je pense que j'y retournerai volontiers en 2014 en priant pour qu'il fasse beau les deux jours en question. (photos - vidéos).
  • Mi-avril: Mang'Azur à Toulon, accrédité, une convention que je trouve très bien, même si on a quelques difficultés à circuler dans le palais Neptune... Des concerts intéressants et une tarification assez modeste (7 euros la journée, 12 euros les deux jours...), un concours cosplay très riche le dimanche avec beaucoup de participants. J'ai aussi tenté de photographier le plus de stands amateurs, jeunes créateurs et de fanzine, j'ai un peu délaissé les stands purement commerciaux... (photos - vidéos).
  • Toujours en avril, le retour du Cartoonist, accrédité, pour l'anniversaire des 20 ans de la première édition, à Nice. A mon sens, il y a eu deux types d'appréciation de la part des visiteurs: les gens venus pour des animations, qui sont repartis extrêmement déçus, les gens venus pour les invités, les expositions et le concert de clôture, qui eux sont repartis ravis. J'ignore s'ils ont réalises un nombre d'entrée suffisant pour rentabiliser l'événement, je l'espère car le concert de clôture était mémorable. Le concours Cosplay était de qualité dans son ensemble. Seul bémol pour moi, pas de possibilité de prendre les invités en portrait...(photos - vidéos).
  • Fin avril: Esport days à Miramas: une scène sombre, beaucoup de monde, un extérieur exploitable pour réaliser des photos. En revanche, Lord of the Geeks à Nîmes était pas terrible terrible, salle petite et sombre, un défilé cosplay avec quelques moment intéressants mais loin d'être comparables à ceux précédemment vus .(photos - photos - vidéos).
  • Début mai: Geek Week à Lyon: une scène sous chapiteau, très sombre et exiguë, mais adaptée au nombre de participants. Un concours Cosplay sympathique dans son ensemble.(photos - vidéos).
  • Mi mai: Japan Sun: toujours aussi convivial, tarification basse (2 à 3 euros la journée), du beau temps, un concours cosplay sympathique le dimanche. (photos - vidéos).
  • Début juin: Go Play One à Hyères: entrée gratuite, des animations, un endroit très sombre, du beau temps, une scène franchement pas terrible pour le concours cosplay, avec des objets encombrant la moitié du champs de vision...(photos - vidéos).
Un autre coup de cœur, la finale de l'ECG.
  • Début Juillet: Japan Expo à Paris, à la base je n'étais pas accrédité, mais j'ai pu remplacer quelqu'un au dernier moment, un salon très physique, principalement du fait de devoir faire des aller retours entre l'espace de dédicace et la scène principale, j'ai pu revoir des amis venant de loin revus pour l'occasion, des concours magnifiques, une très bonne gestion de scène, deux seuls bémol, les restrictions imposées aux presses comme chaque année et l'accès à la Live House impossible malgré l'accréditation, les photos du concert de Kao=S sont donc prises depuis le public... (photos - vidéos).
  • Fin juillet, deux petits événements dans le Var: 100% Manga à Carnoules, petit mais climatisé et gratuit. La Nuit Manga à Cuers, sympathique, à refaire.
  • Mi-septembre: Festival Harajuku dans le parc de Bercy: le samedi complètement pourri par la pluie, on est allé faire un tour à La Parisienne pour découvrir que seule la scène était couverte et pas le public... Le beau temps du dimanche a rattrapé le coup, j'y retournerai volontiers, en priant pour une météo plus clémente.  (photos).
  • Fin septembre: Japan Aurea à Vallauris(06): une convention dans un gymnase, une entrée peu coûteuse, un concours Cosplay et des projections de film d'animation dans un salle attenante bien adaptée bien que un peu sombre. Un public et des participants dans l'ensemble très jeune pour le Concours. (photos - vidéos).
  • Début octobre: Paris Manga, non accrédité, j'ai pu me placer pour filmer les concours Cosplay, ceux la sont d'ailleurs boycottés par une partie des cosplayeurs parisiens principalement à cause de la mauvaise organisation générale de la convention. J'ai trouvé les concours agréables à regarder dans leur ensemble, je n'ai pas du tout aimé le reste de la convention, avec des difficultés à circuler, de la foule et beaucoup de bruit dû aux trois scènes cote à cote. Une mention spéciale à la camera automatique au milieu du champs pour les concours Cosplay qui a gâché pas mal mes prises de vue... J'ai passé le reste de la convention dehors à faire des photos avec les cosplayeurs.  (photos - vidéos).
  • Mi-octobre: Manga'p à Gap: une petite convention avec entrée gratuite, des stands intéressants, des gens motivés, j'ai passé un moment fort agréable, un repas du midi à 3 euros au foyer des jeunes travailleurs et une forte participation de la médiathèque de Gap. A refaire si j'en ai l'occasion. (photos - vidéos).
  • Fin-octobre: T'Imagin à Toulon: un échec principalement dû à un manque de communication, un salon de la Science Fiction et des nouvelles technologies sans nouvelles technologies... Hélas un peu vide... Par contre les échanges avec les invités (acteurs de Stargate) ont été très intéressants, un concours Cosplay qui s'est bien déroulé malgré les courts délais pour l'organiser, c'est à mon avis un salon avec beaucoup de potentiel, juste qu'il a souffert d'un cruel manque de communication et de désistement des stands. Un recentrage du thème sur la Science Fiction, l'anticipation, l'horreur (avec Halloween approchant) serait possible. (photos - vidéos).
  • Début novembre: Manga Var à Montferrat, entrée gratuite, très similaire à Manga'p, mais avec moins de moyen, un lieu perdu, en revanche un extérieur magnifique et du beau temps. Un public me rappelant celui de Vallauris. Pas si mal pour une petite convention gratuite du Haut Var. (photos - vidéos).
  • A venir la semaine prochaine: Éternellement Manga à Istres, l'entrée est à 3 euros pour la journée, en principe c'est une des conventions les plus conviviales du sud, on verra bien... Ensuite je ferais peut-être un tour à Paris pour Paris Comic Expo...

http://www.flickr.com/photos/styeb/8658361860
Stand Cephir Art à Mang'Azur 2013.
Au final, ce que je retiens, c'est que les conventions ont certes un coût mais ce dernier n'est pas gage de qualité, j'ai trouvé plus intéressant certains petits événements que d'autres plus importants en théorie. Pour moi, la foule reste l'ennemi numéro un, le bruit me gène, la sur-fréquentation baisse mon intérêt pour une convention. A la limite, je ne comprends pas trop un public qui va fréquenter un Paris Manga bondé alors qu'il pourrait aller dans un musée ou un parc, dans certains cas, il faut croire que l'aspect 'supermarché' de la pseudo-culture geek et asiatique prime sur le reste. Il y a bien évidemment des fanzines, mais il faut être intéressé par ces derniers et il faut pouvoir les trouver dans la convention... Au final j'apprécie beaucoup les conventions qui mettent l'accent sur le non commercial et les fanzines, comme Mang'Azur ou Harajuku.

Tuesday, October 29, 2013

2013-10-28- L'accréditation presse en convention

L'accréditation presse correspond généralement à un accès privilégié pour assister à des événements ou des conventions. Elle permet souvent de couper les files d'attente ou de les réduire et de se placer de manière privilégié pour réaliser des photos voire des vidéos ou bien tout simplement assister au spectacle pour en rendre compte plus tard par écrit ou par oral(commentaire audio). Elle peut être accordée à titre gracieux, mais ce n'est pas obligatoire: c'est le salon qui décide les conditions exactes d'attribution. Elle permet aussi dans certain cas de rencontrer les invités dans des conditions privées ou semi-privées: dans des conférences ou des interviews réservées à la 'presse'.
Des accréditations...

Elle est à demander aux organisateurs de la convention. Il y a généralement des liens réservés à cet usage sur leur site, au pire, la démarche peut être réalisée par mail. Je recommande de bien se relire, de rester simple et concis, d'éviter les tournures alambiquées, d'éviter les fautes d'orthographe et de grammaire, d'aller droit au but et de ne pas promettre ce que vous n'êtes pas capable de fournir ou de réaliser: Dites vous que votre interlocuteur croule peut être sous les demandes et que le plus simple ce sera à comprendre, le mieux ce sera pour vous...

Avec l’avènement d'internet, les particuliers peuvent avoir autant de poids, si ce n'est plus, que les journalistes professionnels, du simple fait que tout le monde peut s'exprimer via un blog ou un site, au final ce qui importe c'est l'audience et la portée réalisée, pas le métier. Il est donc normal et logique que les conventions accréditent des non-journalistes en tant que "presse". Le nombre d'accréditation est toutefois limité, donc il faut que la convention ait un intérêt à vous accréditer, vous devez donc la convaincre.

L’accréditation donne des privilèges, mais uniquement dans le but de couvrir la convention pour votre média. Si vous êtes accrédités, c'est pour exercer une activité de presse, même à titre amateur et non pour éviter de payer l'entrée et profiter de la convention comme si vous étiez un simple visiteur. Je sais que certaines personnes profitent des accréditations pour demander des dédicaces, ce n'est pas un comportement que j'encouragerai, au contraire. Je pense qu'on se doit de donner l'exemple et d'être irréprochable...

Un peu d'humour... c'est évidemment pas vraiment comme cela que ça s'est passé en réalité...

Le fait d’être accrédité n'empêche pas d'être poli et courtois: être accrédité ne signifie pas qu'on dispose des pleins pouvoirs et qu'on avance en terrain conquis, mais qu'on doit se comporter de manière adaptée aux situations: ne pas créer de tensions, arrondir les angles, être conciliant, comprendre quand il peut y avoir un soucis et pouvoir réagir en conséquence. Cela ne veut pas dire qu'il faut se laisser marcher sur les pieds: entre "presses", on est généralement sur un pied d'égalité dans les espaces réservées, c'est très souvent au "premier arrivé, premier servi", maintenant, rien n'empêche aussi de s'arranger entre photographes, histoire de se gêner le moins possible, il est très souvent préférable de trouver une conciliation que d'avoir une intervention par la sécurité ou l'équipe du festival: par expérience, plus le festival est important, plus les conditions auront tendance à être strictes et drastiques. Il arrive parfois que les vigiles soient trop zélés, dans ce cas la, il faut généralement transmettre le problème au maillon supérieur, si possible en privé, ça ne sert à rien d'aller au clash avec un vigile ou devant le public: il est payé pour appliquer des consignes, pas pour décider, faire preuve d'initiative voire même d’intelligence...
En pratique, le carré presse de JE ressemble plus à cela...

Une fois la convention finie, il est toujours important de pouvoir rendre compte à la personne ayant délivré la dite accréditation, d'une part par un retour avec les impressions et les problèmes rencontrés, car il y en a toujours, vus et ou constatés, d'autre part annoncer les médias que vous comptez produire. La personne vous ayant accrédité ne dispose généralement pas de la visibilité que vous avez sur vos réalisations: c'est idiot, mais si vous ne communiquez pas sur votre travail, il y a des chances que ce dernier ne soit pas vu par le ou la responsable presse de la convention et que donc vous risquiez de ne pas être accrédité pour la fois suivante.

Saturday, October 26, 2013

2013-10-26- Petit point de situation

Ça fait longtemps que je n'ai pas écrit d'article de blog... Pourquoi? Probablement la flemme et le peu de temps à y consacrer... Quand on tri des photos, qu'on bosse en parallèle, qu'on va à des conventions pour filmer et prendre des photos, au bout d'un moment on finit par saturer et ne plus forcément avoir de temps à y consacrer...
Une rose des vents, il me fallait une image pour le poste de blog, ça tombe bien c'est un point de situation pour s'orienter :D
licence ccbysa - par Pypaertv - source

J'ai finalement pu trouver un peu courage pour rédiger un billet de blog et discuter de certains de mes choix quant aux conventions. Je vais en causer dans l'ordre suivant:
  • des photos de Cosplay.
  • des vidéos de Cosplay.
  • des photos 'pour Wikipédia & co'.

En ce qui concerne les photos de Cosplay, je mets d'abord une selection de photos sur ma page facebook, c'est plus simple de choisir des photos en piochant sans trop se poser de questions, en repartissant la charge sur plusieurs jours, que de sortir tout d'un coup. Parfois, il y a quelques doublons, mais je pense que ce n'est pas trop grave... J'essaie de sortir au moins une photo de chaque personne. Comme tous les photographes, il y a des costumes et ou des personnes qui m'attirent plus que d'autres, ça se remarquera évidemment, mais bon, on n'a pas non plus les gens qui nous inspirent tous les jours sous la main donc autant en profiter... les photos se retrouvent dans leur totalité et en résolution originale sur Flickr quand j'ai tout trié et que j'ai le temps de lancer la mise en ligne... j'ai un décalage entre les deux: ainsi quand j'écris cet article (26 octobre 2013), j'ai des photos du 27 septembre sur Flickr alors que ma page a des photos du 12 octobre, j'ai donc 4 événements (3 conventions et un shoot) de retard... j'estime le délai comme raisonnable.

Pour les vidéos de Cosplay, j'ai plus au moins automatisé la tâche: je ré-encode les vidéos avec ffmpeg, généralement dans la ou les nuits qui suivent la convention, en H.264, 5 mbits, 1 passe, preset=slow, en des-entrelaçant. Pour info, on se situe à 20 mbits au niveau de l'appareil photo. Pourquoi pas deux passes ou plus? Parce que vu le débit considéré, ça ne sert à rien, ça permet juste d'obtenir une taille de fichier spécifique, ça n'améliore pas la qualité. En ce qui concerne le 'slow', c'est juste qu'étant donné que la cible est Youtube et le débit considéré, il est peu probable qu'on voit la différence avec les presets plus lents... Chaque preset améliore la qualité de 3%, donc il n'y a pas vraiment d’intérêt à utiliser 'slower', 'veryslow' et encore moins 'placebo'...  A la base je ré-encodais l'audio en MP3, mais suite à une erreur technique sur mes scripts, c'est l'AC3 de l'appareil photo qui ressort, c'est tant mieux, la qualité est meilleure, le conteneur que j'utilise (mkv) le supporte très bien. Au pire, Youtube ré-encodera l'audio lui même comme un grand. Il m'arrive parfois de remixer le son avec le son original, en utilisant audacity, principalement quand il y a des problèmes techniques au niveau de la sonorisation de la salle...
Il y a des tâches qui ne sont pas automatisables: renommer les prestations, les couper précisément (à 10 secondes près, je songe à pouvoir couper à 5 secondes près...), les renommer sur Youtube, car ce dernier me transforme mes '-' en espaces, mettre des tags généraux puis des tags par prestation car c'est bien de pouvoir retrouver les vidéos via des moteur de recherche... Enfin, les inclure dans une playlist puis mettre les crédits divers quand je les connais et que cela sert un intérêt quelconque: Le but est surtout de donner des infos à la personne qui va regarder et apprécier la vidéo...


Sur les photos pour Wikipédia & co (c'est à dire présentes sur Commons), c'est très rarement des photos de Cosplay, c'est plus des photos des personnalités, du portrait ou du concert ainsi que des photos d'ambiance. Je ne les réalise que quand je suis accrédité, pourquoi? Car on a plus facilement accès aux personnalités avec une accréditation, que je pense, que vu la notoriété de Wikipédia, soit les organisateurs d'une convention doivent pouvoir accréditer une ou deux personnes, soit ils doivent être capable de fournir des photos sous licence libre...  Le premier point est généralement plus facile à réaliser que le second... Les photographes pros payés par les convention, quand il y en, étant rarement partisan de la licence libre... Les accréditations sont donc en général demandées au nom de l'Association Wikimédia France et de son groupe photo, la contrepartie évidente est de publier des photos de qualité correcte sur Commons sous une licence libre. Pourquoi pas de photos de Cosplay, car je considère que le cosplayeur à son image propre et que ces photos ne sont pas suffisamment libres pour être hébergeables sur Commons, j'utilise donc du CCBYSA-NC sur Flickr, qui présente l'avantage d'éviter des doublons dus aux personnes qui vont tenter d'importer des photos déjà présentes sur Commons depuis Flickr...

En ce qui concerne les demandes d'accréditations et le résultat, c'est très variable, il arrive parfois d'avoir de bon rapports avec certaines conventions ou certains organisateurs, parfois on a un peu l'impression de ne pas avoir de dialogue possible ou que l'interlocuteur ne lit pas la demande... Je sais que les conventions sont saturées de demandes, mais il y a des façons de procéder qui me laissent assez rêveur, un exemple simple: le fait d'ouvrir les accréditations presses le mois (4 juin 2013) avant l'événement pour Japan Expo, je ne m'étonne donc pas que les personnes en charge aient peu de temps pour examiner les nombreuses demandes et soient prises de cours ou qu'elles puissent manquer de recul... Au final, en tant que "presse", on se retrouve dans une position inconfortable, où l'on doit prendre nos billets de train, d’hôtel parfois plusieurs mois à l'avance sans savoir si on sera accrédité... Ainsi, cette année, en juin, j'ai demandé une accréditation en nom nom propre pour Youtube, elle a été refusée, il faut croire que 220000 vues sur Youtube ne les intéressait pas... J'en suis a 358176 à l'heure d'écriture (26 octobre 2013) de ce billet...  Au final j'ai remplacé une personne ne pouvant plus venir, j'ai perdu une heure le matin du jeudi pour recycler l'accréditation (nominative), puis j'ai donné les places que j'avais acheté à une amie le vendredi matin tout en ayant chamboulé le programme que j'avais prévu... Depuis, j'ai fait quelques shootings cet été et j'ai repris les conventions (Japan Aurea, Paris Manga, Manga'p)... Je suppose que je reprendrai les comptes rendus de convention, ça fera un peu de lecture ici...

Tuesday, April 23, 2013

2013-04-24- Concours Cosplay Square Enix Europe - Lisez les petites lignes...

Un petit billet, c'est pas vraiment de la publicité... un peu le contraire en fait...
C'est un coup de gueule...

Square Enix a lancé il y a quelques mois un concours cosplay sur Final Fantasy XIV...

Sur le fond, je suis très pour...
Sur la forme, je suggère de bien lire le règlement du dit concours...

Je cite le passage gênant:

LIMITATION DE RESPONSABILITÉ ET GARANTIE

Toutes les participations et tous les autres matériels (les « Matériels de participation ») (y compris tous les droits d'auteurs, marques et autres droits de propriété associés à ces Matériels de participation) soumis par vous deviendront la propriété de Square Enix Europe au moment de leur soumission, et les Matériels de participation ne seront pas renvoyés aux participants. En contrepartie de notre acceptation et de notre examen de vos Matériels de participation dans le cadre du Concours, vous cédez inconditionnellement à Square Enix Europe tous les droits, titres et intérêts relatifs aux Matériels de participation dans le monde entier pendant toute la durée du droit d'auteur.

Je trouve ces dispositions scandaleuses: Que Square se protège et à la rigueur demande des exclusivités aux gagnants ne me générait pas trop, mais qu'ils s'approprient le travail de toute personne participante par ce genre de disposition, ça me laisse pantois, que ce soit en tant que libriste ou ou en tant que photographe...

Enfin si voulez participer quand même, je vous suggère de bien demander la permission au photographe ayant pris votre photo... Pour ma part, je vous fais gagner du temps, ce sera niet...

Thursday, January 17, 2013

2013-01-17- Retour sur le festival Japan Matsuri

Je crée un petit billet sur la cinquième édition de la Japan Matsuri qui s'est déroulée à Béziers les 8 et 9 décembre 2012, maintenant qu'il est s'est écoulé plus d'un mois depuis la dite convention.


Je reprend le compte rendu que j'avais fait sur Cosplay-Forum:

  • Aucune organisation (je parle de la convention en général, pas de l'orga cosplay qui a fait ce qu'elle a pu, je reviendrai sur ce point la plus tard).
  • Nombre 'visible' de staffs : estimé à moins de 5. On pouvait apercevoir l'organisateur principal, une personne en caisse et le reste était sur un stand de bouffe... (7 euros les 6 sushis, si mes sources sont bonnes...)
  • Nombre de vigiles aperçus dans la convention le samedi: 2.
  • Nombre de vigiles aperçus dans la convention le dimanche: 3. (ptre 4 en fait je ne suis pas sur sur de ce point de détail...)
  • Nombre de secouristes (les gens en rouge, en 'pompier') aperçus le samedi et le dimanche: 0.
  • On pouvait entrer dans la convention en sortir comme un moulin, suffisait de se garer sur le parking staff pour ne pas payer...

  • Pas de plan.
  • Pas de programme affiché ou disponible.
  • Il faisait froid, ok, on n'y peut pas grand chose, mais il y a des portes qui sont restés grandes ouvertes le samedi... Au final, ça caillait...
  • Pas mal de gens sont venus et ont du repartir bien déçus, au vue des lacunes présentées...
  • J'ai entendu des témoignages d'invités et d'exposants qui étaient tout sauf élogieux quant à l'organisation. Il y a des invités et exposants qui sont repartis le samedi soir (ex: DamDam).
  • A mon avis, la convention n'a tenu que parce que les exposants et invités se sont coordonnés au niveau du hall 3.
  • Le seul point positif que j'ai retenu était la scène: géré correctement par les personnes de la sono. C'était peu être un peu fort, mais ça, j'ai jamais vu de scène pas forte en convention...
  • Sur l'orga Cosplay: les orgas Cosplay ont découvert qu'il y avait deux associations prévues pour organiser le concours Cosplay... une est repartie le samedi soir, au vu du flop constaté. J'ai trouvé que le concours s'était déroulé correctement en soit même.
  • Le prix: 8 euros la journée. 15 euros le week-end. A mon avis, au vu des éléments cités, ça ne valait pas plus de 4 à 5 euros la journée...
Je dois dire que rien n'a changé dans mon analyse. J'ai aussi constaté une très mauvaise gestion de la part des organisateurs se résumant à une censure des commentaires négatifs sur leur groupe Facebook. Je comptais mettre des liens vers les différentes critiques publiées, mais je vais me contenter de mettre un lien vers le billet de Kessy Wedgel, qui est déjà très complet:


Sinon puisque j'y étais: