Gadget

This content is not yet available over encrypted connections.

Wednesday, December 11, 2013

2013-12-11- De l'impact des actions récentes de youtube & co sur les vidéos de prestations Cosplay


Puisque c'est dans l'air du temps:
J'ai 989 vidéos sur Youtube.
Sur ces 989, une vingtaine ne sont pas de Cosplay ou sont privées.

Je pars donc, pour simplifier, sur une base de 950 vidéos.

Sur ces 950 vidéos:
  • 178 vidéos sur lesquelles un contenu tiers a été détecté, avec des vidéos parfois bloquées dans certains pays (ex: l'Allemagne, parfois le Japon).
  • 1 vidéo bloquée dans le monde entier. [1] (Merci BANDAI_Co_Ltd...)
  • 4 vidéos dont le son est bloqué dans le monde entier. [2] [3] [4] [5].
    Le [2], c'est une chanson d'un concert par une "idole française"... Passons...
    Le [3], c'est la musique de Ghost Buster sur une prestation "Ghost Buster"...
    Le [4], c'est probablement une musique posant problème... Mais allez savoir laquelle... Je pense que cela pourrait passer si je la contestai... ça m'énerve plus pour la Chuu Cosplay en fait...
    Le [5], c'est une musique japonaise "Alice Nine-BLUE FLAME" bloquée par  "tokumajapan"
  • 1 copyright strike en cours de "négociation", en date en 22 novembre 2013, contesté par principe le 29 novembre 2013 par mail. Apparemment ce serait sur l'audio... [6] Merci à "Sony Music Japan International Inc."...

Dans l'absolu, les conclusion que je tire:

  • 20% des vidéos sont actuellement bloquées / restreintes / diffusées avec de la pub dans certains pays. Etant donné la nature des prestations, il est fort probable que ce pourcentage augmente dans le futur, le bot ne détectant pas tout...
  • 0.1% des vidéos mettent mon compte en danger... Pour rappel, au bout de 3 strikes, le compte est sensé 'sauter'...
  • 0.4% des vidéos sont bloquées dans tous les pays au niveau de l'audio...


Sur ces chiffres:
Je ne monétise pas mes vidéos de Cosplay par principe, car je ne fais que filmer et recouper les vidéos. Je constate que 20% de mes vidéos ne seraient pas monetisables actuellement, mais au final, je m'en moque, c'est tout sauf mon problème, le problème concernerait en revanche les youtubers, vu que effectivement, une vidéo dont le contenu est détecté par un ayant-droit signifie une perte de revenu. Dans mon cas, pas de revenu = pas de perte...

Le 0.1% me gène beaucoup plus: 3 strikes et on est 'out'. Avec des ayants droits capricieux, on ira droit au mur... Si je combine ce facteur avec une recrudescence de l’intérêt du Cosplay dont font preuves des chaînes de télé spécialisées (Nolife (costugrale) / J-One (concours cosplay Paris Manga) / Game-One (par un reportage sur le cosplay)), cela m’inquiète beaucoup plus: Je n'ai rien contre ces chaînes, je trouve cela bien qu'elles s’intéressent au Cosplay... Maintenant le jour ou une de ces chaînes (ou une autre, peu importe en fait) demandera l'exclusivité d'un concours Cosplay à une convention, que fera-on?

En théorie, les prestations et les costumes appartiennent aux cosplayeurs, on va me dire que l'éclairage utilisé peut être original et peut donc appartenir à la convention... (Je suis de l'avis que ce n'est pas si original que cela et que cela dénature les couleurs des Cosplays...) Si on rajoute à cela des audios dont les droits appartiennent à des tiers, des costumes pouvant être dérivées d’œuvres protégées par le copyright ou le droit d'auteur, on se retrouvera avec le même problème que les youtubers: la ou il y a de l'argent, il y aura des soucis...

Pour l'instant, il n'y a pas ou peu d'argent, du moins celui ci n'est pas forcément visible... Mais je ne pas pense qu'on soit à l'abri dans le futur. La tentation du garde barrière est grande pour l'organisateur de convention: Celle de rentabiliser à tout prix la scène qu'il a monté en cédant des droits qu'il n'a pas... Celle pour la société gérant des droits de voir une manne de revenus potentiels lui échapper... Tous les acteurs commerciaux ont un intérêt à le faire... verrouiller le plus possible le système pour en pouvoir en profiter plus... Je me contenterai de citer La Fontaine:

L'avarice perd tout en voulant tout gagner.
Je ne veux, pour le témoigner,
Que celui dont la Poule, à ce que dit la Fable,
Pondait tous les jours un œuf d'or.
Il crut que dans son corps elle avait un trésor.
Il la tua, l'ouvrit, et la trouva semblable
A celles dont les oeufs ne lui rapportaient rien,
S'étant lui-même ôté le plus beau de son bien.
Belle leçon pour les gens chiches :
Pendant ces derniers temps, combien en a-t-on vus
Qui du soir au matin sont pauvres devenus
Pour vouloir trop tôt être riches ? 



La seule réponse que je peux formuler, c'est qu'il devrait y avoir le moins possible de restrictions liées au droit d'auteur ou au droit d'organisateur, c'est un usage "puant" et contre-productif... Je pense que ce n'est pas à l'ayant droit de se servir de son droit pour censurer un usage, surtout s'il est non-marchand... Je suis donc pour autoriser ces usages non-marchands et contre le principe d'exclusivité, car il est contraire avec le partage de la Culture...

On va me dire 'oui mais les cosplayeurs n'avaient pas les droits pour danser sur la musique de lady gaga'. Je répondrai que Youtube verse des sous aux ayant droits et ne nous saoule pas. Le fait de danser sur la musique de lady gaga est il une contrefaçon? Non. le fait de publier de filmer et publier une telle vidéo l'est il? la réponse viendra de l’interprétation, si on suppose que les gens ont la liberté de s'approprier ceux qu'ils aiment, il faut donc alors reconnaître au copyright et au droit d'auteur des limites dans son application sur le net. On ne peut pas tout rationaliser en usage commercial... En ce qui me concerne, mes vidéos sont présentes au titre de l'illustration d'un événement et de la conservation de son image. j'ai choisi d'opter pour un usage volontairement non-commercial pour éviter ce genre de problématique, mais apparemment, ce n'est pas suffisant...

Au final, si vous êtes cosplayeurs, évitez de mettre des musiques entières dont vous ne pouvez avoir les droits dans vos prestations, remixez les et appropriez les vous quand cela est possible, faite dans l'originalité le plus possible...