Gadget

This content is not yet available over encrypted connections.

Monday, September 14, 2009

Internet est un danger pour la démocratie...

Selon certains hommes politiques, Internet serait un danger pour la Démocratie.

Quand j'entends ce genre de chose, à propos de déclarations faites par une personnalité politique, je me dis que, le vrai danger pour la Démocratie, c'est ce genre d'individu...

Je ne peux que me réjouir en entendant que les propos limites d'une personne se retournent contre elle, tel un retour de bâton.

Force est de constater que l'exercice du pouvoir n'est plus ce qu'il était, et que les supposés puissants se permettent des mots et humeurs qu'un individu normal et sain d'esprit ne saurait accepter. On est bien loin des fables de La fontaine, et pourtant on s'en sent si proche...

Ah quand le prochaine épisode de cette sinistre mascarade où les protagonistes se plaignent de ce qu'ils devraient défendre?

Commentaire sur la génération Y (2)

L'article parle aussi de la publicité et du comportement de la supposée nouvelle génération face à cette dernière.

Si nos parents n'avaient pas le choix et devait la subir en regardant la télévision, il n'en ai rien du net.

Je n'ai jamais compris pourquoi on mettait des bandeaux de publicité sur un site web: En tant qu'utilisateur, cela m'exaspère et me donne généralement envie de ne pas cliquer sur un lien publicitaire. Cela me donne aussi envie de ne pas acheter le produit en question.

La publicité est soit intrusive et donc mal perçue, soit totalement inefficace:
Dans le premier cas elle ne donne pas envie d'acheter le produit, le reflexe étant de fermer la publicité quand elle apparait ou de faire autre chose.
Dans le second cas, par exemple les publicité sur deezer, comme l'activité principale est d'écouter de la musique avec le le navigateur en arrière plan, elle n'apparait pas.

On pourrait dire que les anti-ads sont la solution, mais je vois mal comment justifier le modèle économique actuel de publicité:


A terme, si on suppose une société ou tout le monde dispose d'un anti-ads fonctionnant correctement, il devient évident que l'effet de la publicité sera soit nul, soit pas très positif.

C'est pour ce genre de raisons que je pense que Wikipédia ne devra jamais pas concéder des encarts de publicité.

Thursday, September 10, 2009

Commentaire sur la génération Y (1)

Je suis tombé sur cet article, grâce à nojhan.

La lecture m'a évoqué beaucoup de comportements dans lesquels je me reconnais... Bien que je ne sois pas a priori de cette génération la...

J'ai un peu l'impression que l'on veuille attribuer des changements de comportement dus aux nouvelles technologies à une histoire de "fossé des générations". Je ne crois pas ce que soit le vraiment le cas.

Je résumerai ma pensée en "L'action entraine l'évolution et le changement."

Le web a 20 ans. (Tim Berners-Lee en 1989 au CERN.)
Il n'y avait rien de comparable entre ce qui existait alors et ce qui existe à ce jour.
On a eu droit à tout un tas d'avancées que beaucoup ont nommés 'Web 2.0', 'Web sémantique' etc.

Au final, les formats, les outils ont évolués ensemble. Les habitudes aussi. La boucles vertueuse des optimisations s'est mise en action:
On a découvert par exemple qu'on pouvait passer des informations ans avoir à recharger une page... ( ce qui a été appelé ensuite de l'"ajax"...).
Les logiciels ont évoluées, les moyens de passer l'information, le prix des PC* s'est démocratisé...

Les habitudes ont changées mais l'utilisateur intrinsèquement a du mal à s'adapter: il faut se re-adapter, se remettre en question en quasi-permanence. On peut se laisser porter par le flot des évenements, mais tôt ou tard, on découvrira de nouvelles choses et donc il faudra à nouveau devenir actif et apprendre...

Ce raisonnement évidemment ne fonctionne que si vous êtes connectés. Internet est un mode actif, on ne peut dire la même chose des médias traditionnels, dont l'évolution est beaucoup plus lente, presque figé et quasiment unidirectionnelle en ce qui concerne la diffusion de l'information...

Pour les non-connectés, cela signifie qu'un écart se creuse entre ce qu'ils connaissent et ce qu'ils doivent apprendre, d'où l'invocation d'un décalage générationnel. Mais en fait, ce n'est pas un phénomène de génération, c'est juste la conséquence de laisser les autres prendre de l'avance consciemment ou inconsciemment.

Au final je crois qu'il est juste faux de considérer que les usages de l'homme sont figés, ils évoluent en permanence et lorsqu'on invoque des conflits de générations, c'est juste histoire de nier que l'évolution est en train de se produire sous nos yeux et que nous sommes en train de louper volontairement ou involontairement le train...





*: Oui je dis PC car je ne crois pas qu'on doit la baisse de prix aux Macs et autres machines atypiques.

Tuesday, September 8, 2009

Petit conte wikipédien - Une variante du petit chaperon rouge...

Il était une fois un petit chaperon rouge qui vivait dans un village.
Un loup vagabondait alors dans la foret proche...
Les villageois dirent impérativement au petit chaperon rouge de ne pas aller dans cette foret, et que croyez vous qu'il advint?
Le loup mangea le chaperon.

En bref, ce n'est pas en disant aux gens ce qu'on pense qu'ils doivent faire qu'on obtiendra forcément d'eux qu'ils le fassent... même en supposant qu'on puisse avoir les meilleures raisons au monde. Cela peut avoir et aura certainement l'effet inverse pour une partie non négligeable d'entre eux...
 
Bien sur, je ne doute pas du bien fondé des votants, aprés tout ils sont libre de voter pour ou contre ce qu'il veulent. Maintenant je ne peux que regretter qu'on doive se demander quelle est l'impacte d'une démarche malheureuse et qui doit en porter la responsabilité, à savoir l'erreur d'une personne doit elle entacher le travail réalisé par d'autres personnes pour formaliser la prise de décision?

Friday, September 4, 2009

Du festival de BD de Sollies (2)

Je reparle du Festival de Sollies Ville.

Cette année la il y avait 40 auteurs invités.
C'est moins que l'an précédent, probablement du avec un conflit avec la mairie sur un problème de subvention. En ces temps de crise, l'argent reste le nerf de la guerre... Il est fort probable que la Mairie ne voit que les retombées négatives (problème de parking, rues bloquées, gêne sonore, etc.) sans voir les aspects positifs et culturels: J'ai beau habiter à 10 km de la, si il n'y avait pas un festival à Sollies Ville, je n'y aurai probablement jamais mis les pieds, comme beaucoup d'autres. On pourrait arguer des avantages et désavantages de la renommée d'une ville ou d'un village, mais bon au final ce n'est pas mon propos ici.

40 auteurs veut dire possiblement 40 articles de Wikipédia et possiblement au moins 40 photos à mettre sur Commons.



Si je prends la liste des auteurs et que je regarde ceux qui ont un article, ceux qui ont une image sur l'article, j'en arrive à ces statistiques:

Pas d'article sur Wikipedia francaise:
(Pour certains des photos sont présentes sur Commons par contre.)


    1. Cartier
    2. Collignon
    3. Donsimoni
    4. Patrice Garcia
    5. Philippe Gauckler
    6. Lacaf
    7. Moriquand
    8. Sandoval
    9. Sicomoro
    10. Taittinger
    Article présent sans photo:

    1. Burns
    2. Crisse 
    3. Hermann 
    4. Keramidas 
    5. Lauffray 
    6. Margerin 
    7. Mouly 
    8. Plessix 
    9. Ware
      Article présent avec photo de Sollies 2008;
        1. Berberian
        2. Carrère
        3. Cosey
        4. Gibrat 
        5. Lepage
        6. Loustal 
        7. Marlier 
        8. Meynet 
        9. Pinelli 
        10. Smudja 
        11.  Valp
        Article présent avec une autre photo prise lors d'un festival:

        1. Dany
        2. Denis
        3. Neel
        4. Ptiluc
        5. Spiegelman,
          photo prise lors de l'Alternative Press Expo
          (Oui l'article fr n'existe pas.)
        6. Tota 
        7. Trondheim
        Article présent avec une autre photo hors contexte festival:
        1. Bilal,
          photo prise lors du forum libération par David Monniaux.
        2. Mattotti
          Au final, la moitié des auteurs n'ont pas de photo ou pas d'article.
          Bien sur, les critères d'admissibilité peuvent jouer, mais bon... Je note que les festivals sont l'occasion d'obtenir des photos, avec ou sans le bon vouloir des organisateurs de festival, c'est à dire: Quand on peut obtenir une autorisation presse, tant mieux, sinon ce n'est pas grave, une photo dans des conditions moyennes restera mieux que pas de photo du tout.

            Wednesday, September 2, 2009

            Commons atteint les 5 millions de fichier


            Wikimedia Commons a atteint aujourd'hui les 5 millions de fichier.

            On parle de choisir le fichier qui a dépassé le nombre magique, mais bon au final ca n'a pas beaucoup d'importance. Ce n'est pas un fichier qui est important, mais le fait qu'on dépasse symboliquement le nombre de 5 millions de document.

            En bref les images qui ont été uploadés à ce moment la:

            • La 4999997eme - Une image provenant des archives du MEDEF.

            • La 4999998eme - Une image venant du Japon.





            • La 4999999eme - Une lettre attribuée à Mêre Theresa.

            • La 5000000eme - Une numérisation d'une page d'un journal danois datant de 1838. (L'heureux gagnant qui sera probablement retenu pour les communiqués de presse.)



            • La 5000001eme - Un tableau censé représenter le visage du Christ sur un suaire.



            • La 5000002eme - Un buste de Joseph Prestwich.


            • Le 5000003eme Une photo que j'ai prise ce weekend au festival de Sollies Ville.


            • Le 5000004eme Une autre image venant du Japon...






            Au final je trouve que le document historique convient trés bien. Il a l'avantage d'offrir une image de la diversité de Commons tout en restant relativement neutre, en supposant qu'il n'y a bien sur pas d'obscenités écrites en danois dessus.