Gadget

This content is not yet available over encrypted connections.

Friday, October 12, 2012

2012-10-12- Les jeux video violents rendent de plus en plus agressif avec le temps...

J'ai lu une news sur le Nouvel-Obs en ligne -  "Les jeux video violents rendent de plus en plus agressif avec le temps"

Ma première réaction a été de trouver cet article idiot et de râler contre le chercheur ayant fait l'étude...

Ma seconde réaction a été de chercher la source de l'étude, car je suspectais quelque chose au niveau de la rédaction de la news... J'ai fait deux constations:
  • Cet article vient de l'AFP et a été repris mot pour mot par le site en question. On le retrouve sur d'autres sites d'actualité dans les mêmes termes...
  • Il tronque allègrement le contexte et les conclusions de l'enquête auquel il se rapporte. J'irai même jusqu'à le qualifier de torchon... Le lecteur pourra consulter le contexte sur cette publication.
Ce que j'en conclue: ne jamais s'en tenir à une première analyse, surtout depuis des articles de presse, en particulier depuis l'AFP et les médias en général.

Sur la question de la violence, l'étude tend à prouver que si une violence existe dans les jeux vidéos, elle se répercute dans le comportement de ceux qui y jouent. On va me dire que c'est évident, mais le but est avant tout de prouver ce qui est avancé et de ne pas avancer de conclusions fausses. L'auteur de l'étude rappelle par ailleurs que la violence dans les jeux vidéos n'est pas la cause principale de violence de notre société, que ce soit dans l'introduction:
"Il existe des causes d’agressivité et de violence bien identifiées, plus importantes, et qui pourtant laissent le pouvoir politique indifférent."
 ou que ce soit dans la conclusion:
"Il ne s’agit pas pour autant d’en faire la cause numéro un des violences sociales ni de divertir des causes plus importantes."
 Bref, un exemple typique de mal-journalisme...

Thursday, August 23, 2012

2012-08-23- De l'usage du pseudonyme sur Facebook et d'autres choses...

Apparemment, suite à des revers boursiers et des statistiques foireuses sur les chiffres du nombre d'utilisateur, Facebook a décidé de partir en guerre contre les pseudonymes...

Ce n'est pas la première fois que la chose se produit sur des réseaux sociaux, certains se souviendront que Google avait décidé d'imposer aux participants de G+ d'utiliser leur véritable nom et prénom, chose à laquelle il avait ensuite renoncé... C'était il y a un peu plus d'un an.

Dans les victimes collatérales, on trouve des comptes liés au Cosplay, aux modèles et à la photo, lesquels utilisaient généralement un deuxième compte pour protéger leur vie privée.

Ces gens la se sont donc retrouvés du jour au lendemain bloqués avec leur compte désactivé. Certains diront que c'est dans les CGU de Fb d'utiliser son véritable nom et prénom. J'aime à penser que des CGU abusives sont nulles et non avenues, même si elles ont été acceptées par les utilisateurs.

En effet, la Loi française autorise l'usage du pseudonyme, en particulier dans le domaine des arts ou l'auteur peut choisir d'être crédité sous le pseudonyme qu'il désire - Cf. l'article L113-6 du Code de la Propriété Intellectuelle. Il me semble donc anormal et regrettable que Fb ne respecte pas la loi française et l'usage pour des considérations relevant purement du marketing.

Ce qui me chagrine encore plus c'est que Fb demande une photocopie d'un document prouvant l'identité de la personne pour pouvoir réactiver le compte. D'une part, Fb n'a pas autorité pour vérifier l'identité des utilisateurs. D'autre part, il n'y a aucune raison d'interdire les pseudonymes, on va me dire 'et si ils diffament ou font les cons', la réponse est simple: la sanction selon les CGU internes peut se faire, mais Fb n'a pas à se substituer à la Justice.

Finalement, on peut noter que forcer les utilisateurs à utiliser leur vrai nom les expose à des risques avérés, tels que la facilitation d'un cambriolage ou les divers formes de harcèlement.

Je ne m'emporterai pas sur le coté 'délation' qui a été évoqué dans d'autres billets de blogs, même si je condamne toute forme de délation. Maintenant je pense que cette fonctionnalité de pouvoir signaler un faux compte ou un compte problèmatique doit exister. En revanche, le signalement d'un compte sous pseudonyme ne devrait pas aboutir à une désactivation du compte mais juste à une prise en compte à des fins statistiques...

Sur le 'que faire quand on est dans la situation ou son compte a été désactivé et que l'on veut protéger sa vie privée'. Je pense qu'on a plusieurs possibilités:
  • Passer sous G+, en espérant que G+ ne fera pas comme Fb ou sera plus diplomate que ce dernier... Force est de constater que la méthode Fb consiste à mettre au pied du mur et à ne jamais laisser le choix...
  • Fournir une identité bidon, en supposant que Fb ne connaisse pas déjà votre identité réelle; notez que si vous créer un nouveau compte et que vous vous taguez sur d'ancienne photos, fb pourra le savoir...
  • Créer une page Facebook, plus commode à gérer qu'un double compte et vous exposant moins qu'un deuxième compte.

  • Fournir votre identité réelle, mais seulement si cela ne va pas vous porter préjudice plus tard.
  • En option, éviter les jeux et les applications foireuses connues pour moissonner des données utilisateurs. Restreindre Les paramètres de confidentialité pour que seuls les gens en qui vous avez confiance puissent voir ce que vous voulez bien leur montrer.

Pour finir, je doute que les personnes travaillant pour Facebook puissent juger efficacement de l'identité des personnes concernées, je doute même qu'elles soient capables de déterminer si la version numérique d'un document quelconque a été falsifiée ou non...

Ce qui est sur et certain, c'est que cette action délibérée porte un coup au crédit qu'avait Facebook au sein de la communauté des cosplayeurs, à terme le basculement de ces communautés vers Google Plus me parait de plus en plus inévitable au vue des bourdes passées et de la méthode utilisée par Fb pour imposer les changements...


PS: pour ceux et celles que ça intéresse, il y a une pétition adressée à la CNIL, même si je doute de l'utilité de cette pétition.

Wednesday, April 25, 2012

2012-04-26- Compte rendu du Mang'Azur


Un petit compte rendu du Mang'Azur:

L'édition 2012 s'est tenue les 21 et 22 avril au Palais Neptune. Je savais à quoi m'attendre, je n'ai donc pas vraiment été déçu.
Concours Cosplay: photo finale des groupes

les points forts
  • Un concours cosplay de qualité. Évidemment, comme toujours, les prestations étaient inégales, maintenant une bonne partie des costumes étaient juste magnifique.
  • De magnifiques Cosplays en libre, hors concours, comme toujours.
  • Des fanzines au rez de chaussée.
  • Un troisième étage dédiés plus ou moins au jeux.
  • Un quatrième étage associatif et culturel, comme chaque année.
  • Un staff sympathique, pas trop contraignant pour ce que j'en ai vu. Je dois dire que je n'ai rien constaté d'anormal par moi-même.
  • Des concerts, une scène externe, des conférences et des dédicaces comme chaque année.
  • une tarification pas trop onéreuse: 7 euros la journée, 12 euros les deux jours.
Conférence par NOOB
Les points faibles
  • Un palais Neptune qui sature comme chaque année. Le samedi était noir de monde. Le dimanche le concours cosplay a permis d'enlever temporairement 800 personnes de la convention pendant plus de 6 heures (en comptant les heures d'attente) ce qui explique que certaines personnes venues uniquement le dimanche ont pu circuler plus facilement dans la convention à ce moment la.
  • Un problème au niveau des pré-ventes: les gens ayant des pré-ventes sont rentrés après les autres le samedi matin...
  • Un concours Cosplay le dimanche seulement, obligeant les gens à faire la queue dés 10h du matin et se terminant passé 17h00...
  • Un deuxième étage que j'ai évité soigneusement: là où étaient les stands marchands: J'ai franchement horreur de l'aspect merchandising, je dois dire que je n'ai rien acheté, on y trouvait d'ailleurs un stand de vente de sabre, chose m'horripilant car cela pose toujours des problèmes en convention...
  • Des gens criant 'La roue", "tentacule" et d'autres idioties durant le concours Cosplay: la première fois ça passe, la seconde on en rit encore un peu... Mais à la 35eme fois, cela devient franchement lassant et lourd.
  • Un problème récurrent lié aux freehuggers, que je n'ai pu constater personnellement, mais que des divers connaissances m'ont rapporté: Ce n'est pas que je n'aime pas les freehuggers, symboliquement c'est très bien, mais cela pose problème avec les costumes de Cosplay: ces derniers font fragiles, le fait de faire des free-hugs accroît le risque de les casser et l'ensemble qui en résulte devient très pénible à force...
     

Un Cosplay de Lightning issu de Final Fantasy 13-2

Au final, pour reparler de la problématique du lieu, le seul autre lieu qui me disponible sur Toulon est le zénith, que je pense plus adapté, plus spacieux, et plus lumineux. Il est aussi doté d'un parking gratuit et est plus proche de la gare. Mais bon, il est beaucoup plus cher, j'ignore dans quelles mesures l'association derrière le Mang'Azur peut se l'offrir sans aide de la mairie ou des collectivités locales. Il est aussi probable qu'il soit soumis aux mêmes problèmes de saturation.

Concernant le Concours Cosplay, une alternative pourrait être de couper le  concours en deux parties sur les deux jours. Cela permettrait de désengorger la convention le samedi. Une autre alternative pourrait être de le reprogrammer le samedi soir, quitte à l'organiser ailleurs qu'au Palais Neptune.

J'ai pu filmer l'ensemble des vidéos des Concours Cosplay, et contrairement à d'autres conventions, point positif, j'ai le droit de tout publier.
Les vidéos sont disponibles ici: http://www.youtube.com/playlist?list=PL5E97FBDA91085E62&feature=view_all

Concernant les photos que j'ai pu réaliser, 600 photos dont une cinquantaine d'ambiance qui iront rejoindre les autres sur Commons.
Les photos sont disponibles ici:http://www.flickr.com/photos/styeb/sets/72157629524267006/with/6963389586/

Tuesday, April 10, 2012

Photographes : prétention et réalité

Je lis souvent sur Internet des rigolades ou du mépris ouvertement affiché envers des personnes qui se disent 'photographe'. Avec effectivement, parfois voire souvent des photos 'pas terribles', prises à l'emporte-pièce parfois mal cadrées...

L'analyse est exacte, Il y a effectivement des personnes qui ont des pages Facebook ou des blogs, qui se disent photographes et dont les travaux, si on peut les qualifier ainsi pêchent par bien des aspects. Maintenant, je trouve que le discours tend trop à inciter à la haine et au mépris de personnes qui n'ont pas vraiment fait de mal à quiconque... C'est un peu un mal de notre société et d'Internet, le faux sentiment d'anonymat rend la critique facile et parfois pas très pertinente.

Il est vrai que certaines personnes ont de grosses chevilles, c'est sûr, mais au final, c'est humain, c'est un peu le besoin d'exister, et d’être potentiellement reconnu par autrui. Parfois la reconnaissance n'est même pas voulue.

Kit de photographe:
Appareil photo et flash: attention, ne vous laissez pas abuser:
la photo a été prise avec un téléphone portable...

Je me contenterai de rappeler deux définitions:
  • Une définition du terme "photographe":
    "celui ou celle qui prend une photographie".
  • Une définition complémentaire, celle du "photographe professionnel":
    "celui ou celle qui vit de son activité de photographe".
    Qu'il fasse de la Presse, de l'Art ou qu'il prenne des boites de petit-pois en photo, peu importe du moment qu'il est payé pour le faire.
     
Aucune de ces définitions n'est liée à une appréciation de valeur ou de qualité. Elle n'est pas non plus liée au matériel utilisé. Le corollaire est que quiconque ayant un appareil photo (y compris un jetable ou un portable) et appuyant sur le déclencheur peut prétendre être un photographe.

On peut aimer ou ne pas aimer ce que fait une personne, que cette activité soit faite dans un cadre professionnel ou non. Un professionnel pourra être sérieux ou non. La prestation qu'il pourra fournir et réaliser contribuera ou non à sa réputation et au sérieux de son image. En tant que professionnel, il aura des créneaux de disponibilité généralement plus grands qu'un amateur et pourra y consacrer plus de temps et de moyens qu'un amateur, en supposant évidemment qu'on le contacte suffisamment tôt pour effectuer un travail, évidemment qui dit travail suppose rémunération...

Exemple de post-traitement simple:
changement d'ambiance et recadrage.

On assiste aussi, avec Internet, à une évolution des techniques photographiques, avec des cas où le post-traitement prend de plus en plus de part à l'appréciation visuelle des photographies. Certaines personnes ont tendance à considérer post-traitement comme de la photographe, je pense qu'en regardant la définition, c'est une autre activité, qui lui est complémentaire mais non obligatoire, si je devais la nommer, je parlerai d'activité de graphiste.
Exemple de post-traitement plus abouti:
Un élément du décors a été redessiné et coloré.
Le travail sur l'ensemble de l'image reste relativement faible:
au plus quelques heures.

Parfois le travail de post-traitement se fait selon une idée qui au final dégrade la qualité perçue de la photographie, je constate aussi qu'on ne voit que trop rarement l'image de départ pour pouvoir se faire une idée du type de travail qui a été réalisé. Parfois les types de post-traitement sont 'simples', impliquant seulement des changements de tonalités ou de contrastes ou au contraire, 'complexes', impliquant plus de temps et de moyens, l'appréciation qui en faite n'est pas nécessairement corrélée avec le difficulté technique de réalisation. Parfois des effets de bords similaires à l'effet placebo peuvent être observés tels que ceux liés à la présence d'une signature: la signature pourra être interprétée ou non comme gage de qualité, la photo sera alors mieux perçue par certaines personnes ou pires pour d'autres...

Il ne faut jamais oublier que l'appréciation d'une photo est subjective, du fait de connaître son origine et son thème, du fait de l'éducation qu'on peut avoir reçu, du fait que l'on puisse connaître ou non la personne photographiée, du fait que cela peut être la première photo que l'on voit ou la 100000eme...

Il ne faut aussi pas oublier que tout photographe a bien commencé un jour en n'ayant jamais fait de photos auparavant: Le jour ou il a appuyé sur le déclencheur, il est devenu photographe, cela ne veut pas dire que la photo était réussie, bien composée, pas floue et qu'elle a été appréciée par tout le monde.

il me semble donc important de faire un preuve de civilité et d'éviter les vulgarités et autres banalités quand on découvre une photo qui n'est pas terrible: elle résulte généralement d'un effort ou d'une volonté de faire plaisir. Rien ne justifie de s'acharner sur la personne l'ayant réalisée, que ce soit de face ou dans son dos. Si vous le faites, c'est qu'au final vous ne valez pas mieux que la personne critiquée.

Sunday, March 11, 2012

2012-03-11- Photographies de Cosplay en convention

Un billet sur les quelques 'conseils' que je donnerai à quelqu'un souhaitant faire des photos de cosplay dans une convention et n'ayant pas ou peu d’expérience en photo. C'est un essai, il est possible de passer outre ces recommandations...

Avant
  • Charger les batteries.
Toujours charger ses batteries...
Sans batterie pas de chocolat.
  • Entretenir les optiques (nettoyage anti poussière).
kit de nettoyage: bombe à aire, soufflette et solvant de nettoyage
Car c'est toujours idiot de se retrouver avec des tâches noires sur les photos...

  • Préparer les cartes mémoires.
Des cartes mémoires vides, ça peut toujours servir...
Si on doit changer de carte mémoire à un moment pressé, on a le risque de devoir ensuite être bloqué car celle ci est pleine ou partiellement pleine... Tout dépend ce que vous comptez faire au final et de l'intervalle de temps que vous pouvez consacrer à changer et à préparer une carte mémoire.

Pendant
  • Respecter la politesse et les bonnes mœurs.
    Dites bonjour, soyez poli, ne demandez pas des poses osées ou provocantes si vous ne connaissez pas les personnes.
  • Connaître son matériel.
    Sachez ce que votre matériel est capable de faire et quelles sont ses limites.
Exemple de matériel que j'utilise.
  • Corollaire: Éviter de prendre de photos dans les endroits sans lumière.
    D'une manière générale, si votre appareil photo est incapable de prendre une photo en faible lumière, ne faites pas de photos floues, demandez à votre modèle d'aller vers la lumière... Sans flash, évitez les contre-jours à moins que vous ne sachiez exactement ce que vous faites. Le flash n'est pas non plus la réponse au manque de lumière, à moins d'avoir plusieurs sources de lumière diffuses, maintenant de faibles conditions de lumière peuvent donner lieues à des effets si vous pouvez déporter le ou les sources de lumière, mais cela demande un budget que tout le monde ne peut forcément se payer ou se permettre.
  • Éviter La foule.
    Exemple de foule en arrière plan...
    ça passe, mais ce serait nettement mieux sans personne autours...
    Des gens au premier plan ou en arrière plan sont rarement un gage de bonnes photos, cela perturbe le sujet principal, donc à moins que vous ne vouliez faire une photo de foule, évitez...

  • Préférer les arrières plans neutres.
    Rien de vaut un bon mur blanc...
    A défaut d'endroits dégagés ou adaptés au personnage, les murs sont vos plus fidèles amis.
    Exemple de surface réfléchissante:
    La porte noire réfléchie la lumière du flash en créant un halo
    qui pourrait être gênant dans certaines situations...
    Faites toutefois attention au fait que certaines matières peuvent réfléchir la lueur d'un flash.
  • Dupliquer ses données dés que possible.
    Mieux vaut éviter de perdre toutes les photos d'une convention suite à un problème physique sur le support de stockage.
 
Après
  • Trier les photos.
    Ne garder que celles qui ne sont pas floues, ne mettent pas en défaut le modèle, n'hésitez pas à trier. N'oubliez pas qu'une personne moyenne se lassera de voir vos photos au bout d'un moment. Sur les statistiques personnelles que j'ai faites, au bout de 200 photos, les gens arrêtent de consulter la galerie, que l'album contienne 400 ou 1000 photos.
  • Renommer les photos.
    Exemple de schéma de nommage: capture d'écran de Nautilus
    Une photo décrivant le lieu, parfois le cosplay avec la date du jour ou elle a été prise est toujours mieux qu'un "P1330528". Une photo non décrite est une photo perdant de la valeur intrinsèque.
    Conserver l'unicité de la photo: Soit conserver le n° donné par l'appareil, soit faire en sorte que deux photos différentes ne puissent porter le même nom.
  • Corollaire: N'hésitez pas à mettre des tags sur vos photos et à les ranger dans un album. Un média bien décrit est un média qu'on retrouve dans les moteurs de recherche.
  • Choisir un média adapté pour la diffusion, utiliser des outils automatiques de mise en ligne.
    Flickr propose un hébergement illimité pour 50 dollars pour deux ans, ce qui donne environ 16 euros par an aux taux actuels.
    G+ propose un hébergement illimité tant que vos photos ne dépassent pas 2048x2048 en résolution.
    Facebook propose de même, mais il y a parfois des soucis de qualité, notamment quand la résolution de la photo n'est pas un multiple de 8.
  • Stocker les photos.
    N'hésitez pas à investir dans un deuxième disque dur, et à le synchroniser régulièrement si vous voulez limiter les risques de perte de donnée. N'oubliez pas qu'il existe des outils permettant de récupérer vos photos qui sont en ligne, en cas de perte de données sur vos supports physiques.
    On ne le dira jamais assez: Faites des sauvegardes!
  • Faites preuve de modération quand vous retouchez les photos.
    C'est un avis purement personnel, mais moins on a besoin de retoucher une image, mieux c'est. Évidement, au final, vous faites ce que vous voulez. N'employez que les filtrages que vous comprenez. Évitez de dénaturer l'image, les renforcements de contour, le HDR c'est bien, mais il y a des limites...

Thursday, March 8, 2012

2012-03-09- Japan Expo Sud - Bilan

Japan Expo Sud est revenue, comme l'an passé.

Au niveau des salles, on avait un hall de plus ouvert au public, mais on avait aussi deux zones non accessibles, une réservée au cosplayeur des concours (ou show), une autre qui n'a pas du tout eu l'air d'être utilisée, la ou était la scène principale l'an passé.


la scène principale


La scène principale était agréable, il y avait des places assisses et des espaces pour ceux pouvant regarder les spectacles debout...

Au niveau du contenu, le contenu musical au niveau du contenu asiatique péchait un peu, ça aurait pu être mieux, quelques concerts, dont celui de Hitt que j'ai déjà vu un certain nombre de fois mais qui était tout à fait à la hauteur de son habitude... Pour les invités francophones, je retiendrais les Noobs,  le Joueur du Grenier, Bob Lennon et Marcus.

Le Joueur du Grenier et son assistant jouant contre une personne du public avec Marcus

Les Concours (ou shows) Cosplay ont été d'une grande richesse, avec un peu moins de 40 participants par concours, le vendredi et le dimanche, l'organisation étant assurée par l'association EPIC qui a fait du super boulot comme à son habitude.




Pas mal de photos réalisées cette année pour moi, un peu plus d'une centaine devrait aller sur Commons, le dépôt d'image de Wikipédia, le reste des photos étant ici et les quelques vidéos que je publierai la.

Monday, February 20, 2012

2012-02-20- Retour du FIJ de Cannes

Bon, le week-end dernier j'ai été au Festival International des Jeux, abrégé FIJ. C'est une convention organisée au Palais des Festival de Cannes, centrée autours des jeux qui se tient traditionnellement vers février mars. L'an dernier, elle s’était déroulée en même temps que Japan Expo Sud.
Stand vendant des dés


La convention est gratuite, maintenant, il faut relativiser la gratuité, il faut aller à Cannes, les parking autour du festival sont relativement chers (20 euros par jour), le litre de Coca-Cola se vend aux alentours de 8 euros 40...Rien de surprenant quand on est habitué à fréquenter les conventions... Il faut bien que le festival puisse exister... donc assez normal au final...

J'ai profité des trois jours pour faire donc des photos de Cosplay, filmer ce qui pouvait être intéressant, faire quelques photos d'ambiance, j'ai aussi fait une photo de Martin Vidberg au passage, histoire d'avoir une photo sur l'article correspondant de Wikipédia.

Rencontre improbable entre R2D2 et Lulu


Étaient présents, parmi les gens que je connais:
  • les Cosplayeurs de Vaugrenier, qui ont fait de l'animation sur les trois jours sur une scène dans une des allées du festival.
  • des personnes du groupe Facebook "Cosplayeurs & Co PACA", qui à ma connaissance, ont profité de l'occasion pour tourner une vidéo avec les personnes présentes.
Une partie des cosplayeurs, le samedi, lors du tournage
d'une vidéo par le groupe Cosplayeurs & Co PACA.

Mon petit bilan du festival:
  • un lieu sympathique avec plusieurs étages, ou l'on pouvait voir et rencontrer des cosplayeurs, des joueurs de scrabble, de tarot, de belote, de jeux de rôles et de GN, j'en passe, du moment qu'une activité ludique peut s'y rapporter...
  • la scène Cosplay était clairement pas terrible: la scène était dans une allée, avec obligation de laisser le passage libre (zone bleue) entre la scène et les endroits où les spectateurs pouvaient être (zone rouge).
    Le samedi s'est assez mal déroulé à cause de ça, trop de monde, scène non adaptée, pas de possibilité de bloquer le passage ce qui a obligé à faire se lever les spectateurs à un moment donné, bilan, on ne voyait plus rien, pas évident pour filmer...
    Le dimanche s'est en revanche mieux déroulé, le niveau de Cosplay était assez hétérogène, quelques prestations, beaucoup de présentation des costumes...
  • ça a été aussi l'occasion de revoir des amis et de rencontrer des gens biens...
Si les dates de l'an prochain tombent correctement, festival à suivre...



Photos

http://www.flickr.com/photos/styeb/sets/72157629391807889/with/6909598377/

Vidéos

http://www.youtube.com/playlist?list=PL373F071A47919B11

Sunday, February 5, 2012

2012-02-05- petite reflexion sur le cosplay et la bouteille...




Je vois passer une image sur Facebook et divers réseaux sociaux ces derniers temps:


L'image illustre un problème de perception du Cosplay comme activité 'irresponsable', en opposant les cosplayeurs et les gens qui font la fête en 'se saoulant', un raccourci volontairement rapide mais qui illustre bien l'image...

L'image est à la fois bonne et mauvaise:
Elle oppose deux mondes qui n'ont pas trop de rapports entre eux, même si on a des gens qui aiment faire la fête et boire dans les deux mondes...

Mais ni l'un ni l'autre ne sont bien vus par les gens qui n'y appartiennent pas: les gens qui se bourrent la gueule ne sont pas forcément bien vu par tout le monde en société. Le tout étant évidemment de savoir de quelle société on parle, c'est un peu l'éternelle question de référentiel et de point de vue...

Une différence notable est que l'activité de boire est perçue comme 'non-sérieuse' car elle est généralement effectuée dans un but d’altérer les comportements et la perception des sens, de la même manière que les drogues. Après tout, l'alcool est une drogue légale en France, dont la consommation est toutefois réglementée: interdiction d'en consommer sur la voie publique, interdiction de vente ou d'incitation à la consommation aux mineurs et autres réglementations diverses telles que les 0.5g d'alcool par litre de sang quand on conduit une voiture...

Le Cosplay de son coté est une activité ludique: il n'a pas d'interdiction lié à l'age mais souffre de plusieurs problèmes: d'une part il est considéré comme infantile par certaines personnes, assimilé à du déguisement réservé aux enfants, d'une manière similaire à celle des dessins-animés réservés aux enfants dans l'esprit d'un certain nombre de personnes, d'autre part, certaines pratiques sont critiquables: la manipulation des armes, même factices, pouvant mettre en danger des personnes, les costumes et poses pouvant poser des problèmes quant à la réglementation sur les bonnes mœurs, avec une zone plus ou moins floue sur la sexualité, le fait que le sujet puisse être mineur et que l'activité mimée ou photographiée soit de type 'adulte'.

Au final, l'intention derrière cette image est louable, mais je ne suis pas sûr qu'elle atteigne son but en dehors des populations 'pro-Cosplay': une bonne partie de la population ignore l'existence du Cosplay, ils n'y sont pas forcément hostiles, mais quand ils ont peur ils deviennent intolérants... L'image a été faite dans un but de choquer, ce qui peut marcher, mais qui peut aussi braquer les gens dans des structures mentales rigides: quelqu'un qui se sent attaqué sera généralement sur la défensive et donc moins propice au dialogue.

Pour lutter contre l'intolérance et les clichés, le meilleur remède est de communiquer et de présenter le Cosplay tel qu'il est: une activité de loisir, une passion, au même titre que le modélisme, les sorties dans les parc d'attraction, le cinéma, le théâtre, le dessin ou d'autres activités ludiques voire artistiques...

Wednesday, February 1, 2012

2012-01-28- Aoi Sora Cosplay Party - Mini Compte Rendu

Un petit compte rendu sur l'Aoi Sora Cosplay Party qui s'est déroulée les 28 et 29 janvier 2011, au Loft, du coté de la Valentine à Marseille.
Tortue géniale


Les principes de l’événement étaient les suivants:
  • Centré sur le Cosplay.
  • Une micro-convention: deux stands de restauration, des ateliers divers.
  • Une ouverture du samedi 13h00 au dimanche 18h00 avec nocturne incluse.

  • Une tarification abordable pour les cosplayeurs. (5 euros pour les deux jours ou la nocturne pour les cosplayeurs).


Au niveau des points forts:
  • Pas mal de monde en journée le samedi, je n'ai aucune idée des chiffres exacts, mais je suis à peu prés certain qu'il y a eu plus de 150 entrées.
  • Une très bonne ambiance.
  • Un lieu adapté, convivial, pas un hangar pour une fois.
  • Des cosplayeurs de diverses provenances et pas uniquement des personnes de l'association organisatrice.
  • Un stand photo un peu à l'écart, du fait de sa position dans la mezzanine.
Au niveau des points faibles:
  • Le lieu était un petit peu dur à trouver, mais rien d'insurmontable...
  • J'ai l'impression que peu de gens sont venus uniquement pour la nocturne, en revanche, une bonne partie de ceux qui étaient présents pour le samedi sont restés pour la nocturne.
  • Les conditions techniques pour le défilé de mode et le concours cosplay étaient un peu dégradées: panne du micro sans fil, mauvaise sonorisation, peu de lumière.
  • Un interrupteur visible dans le mur du stand photo, qui oblige à retoucher la plupart des photos afin de l'en enlever.


Photos

http://www.flickr.com/photos/styeb/sets/72157629088458343/with/6802225885/


J'ai fait environ 1200 photos sur le week-end, la majeure partie durant la journée du samedi et pendant la nocturne, j'ai réduit ce nombre à environ 400 photos de cosplay auxquelles s'ajoutent une trentaine de photos d'ambiance, j'ai aussi enlevé l'interrupteur d'au moins 250 photos...



Vidéos

http://www.youtube.com/playlist?list=PL616EDF893B1C11E3

J'ai filmé le concours cosplay et le défilé de mode ainsi qu'une petite animation 'zombies' faite durant la nocturne.
 

Conclusion

Si je compare avec d'autres tentatives précédemment organisées auxquelles j'ai pu assister:
  • Une soirée cosplay à Hyères dans une boite de nuit en janvier 2011 qui avait réuni une vingtaine de cosplayeurs.
  • Une soirée cosplay à Montpellier dans un bar musical en avril 2011 qui avait réuni une quinzaine de cosplayeurs.
Je dirai que l'événement a été une réussite.

Wednesday, January 25, 2012

2012-01-25- Programme Convention pour la première partie de 2012

Comme d'habitude, avec la nouvelle année vient mon petit programme des conventions et autres festivals:

Janvier

  • 28 et 29 janvier 2012
    Aoi Sora Cosplay PARTY
    [fb]
    Marseille
    A noter que l’événement se déroule en partie sur la soirée du samedi, organisé par l'Aoi Sora Cosplay.

Février


  • 17 et 18 février 2012
    Festival International des Jeux
    [fb]
    Nice
    A noter la participation prévue des cosplayeurs de Vaugrenier.



  • 25 et 26 février 2012
    1ere édition de MangaVar [fb]
    Vidauban
    Le site web officiel ne me parait pas très actif, donc au conditionnel...
Mars
  • 3 et 4 mars 2012
    Japan Expo Sud
    [fb]
    Marseille
    Cette année, il y aura a priori 3 hangars du Parc Chanot consacrés au festival, un de plus que l'an dernier. Donc de bonnes nouvelles.


  • 10 mars 2012
    Japan Event [fb]
    Saint-Étienne
    Je le mets pour référence, je n'ai pas plus d'infos que ça à part le lien Facebook.

  • 25 mars 2012
    Le printemps se cosplay 2012
    [fb]
    Marseille Organisé par l'Aoi Sora Cosplay.

  • 31 mars et 1er avril 2012
    Des calanques et des bulles [fb]
    Luminy
    (à coté de Marseille)
    Festival de BD avec présence d'animation par l'Aoi Sora Cosplay
Avril
  • 21 et 22 avril 2012
    Festival Mang'Azur
    [fb]
    Toulon
    Comme d'habitude au Palais Neptune, par l'AFJ.



  • 22 avril 2012
    Premier tour des présidentielles.

    Allez Voter, c'est important...

  • 28 avril 2012
    Journée de l'Informatique Libre
    Toulon

    Prévue dans les locaux de l'Isen, par l'association Postpro.

     
  • 28 et 29 avril 2012.
    TGS Ohanami
    Toulouse
    Pour note, pour ma part, je serai à la JIL.

Mai

  • 12 et 13 mai 2012
    Festival Manga13 [fb]
    Martigues
    au conditionnel.
    Annulé aux dernières nouvelles.


  • 19 et 20 mai 2012
    Festival Japan Sun
    Fabrègues (à coté de Montpellier)

    Pas encore trop d'infos pour l'instant, mais on a les dates...

Juin
 
  • 31 mai au 3 juin 2012
    Comédie du Livre 2012
    Montpellier

    source des dates


  • 2 et 3 juin 2012
    JapaNîmes
    Nîmes

    La convention nîmoise revient comme chaque année...


  • 9 et 10 juin 2012
    Bulles en Seyne
    La Seyne sur Mer

    Petit festival de BD avec ses auteurs et ses dédicaces.
    source des dates

  • Il y a bien un 'cosplay no hi' de prévu sur facebook (jour cosplay) mais cela me parait pas très bien parti pour l'instant.

Juillet

  • 5 au 8 juillet 2012
    Japan Expo
    Villepinte (nord de Paris) [fb].

    On peut supposer que les choses seront carrées et bien organisées, comme d'habitude

J'arrête la pour l'instant...

Sunday, January 1, 2012

Le calendrier nouveau est arrivé

Bon, hier soir, en buvant mon verre de Muscat et en mangeant mon foie gras du Réveillon, j'ai eu l'idée saugrenue de faire un calendrier cosplay pour l'année 2012 à venir. Il était 23h00, je pensais naïvement arriver à le sortir pour minuit mais bon, il m'a fallu un peu plus d'une heure pour sélectionner et retoucher chacune des douze images que je voulais mettre pour chaque mois.

La méthodologie était simple: Choisir pour chaque mois de 2011 une image qui serait dans le calendrier de 2012, en choisissant de ne pas faire figurer deux fois la même personne sur deux mois différents.

Il m'a fallu ensuite environ 1h30 pour décider d'une façon d'assembler le calendrier: mon choix s'est porté sur l'utilisation d'outils présents sous ubuntu:
  • inkscape, logiciel de vectorisation
  • cal, petit logiciel en ligne de commande pour extraire les informations relatives au mois de l'année 2012 (ex: cal 2012 -m 05)
  • rawtherapee pour le décodage des fichiers raws.
  • gimp pour tout ce qui concernait le traitement graphique des images précédemment décodée au format TIFF par rawtherapee.
  • de gwenview et kipi-plugins pour mettre en ligne les pngs extraites au moyen d'inkscape.
À ce temps, il a fallu passer une vingtaine de minutes pour mettre les informations de licence, ici la licence Creative Commons CC-BY-SA-NC, l'option non commerciale s'imposant car je n'ai pas envie que l'image des cosplayeurs soient utilisés dans un but commercial sans leur accord...

Le résultat est la


La méthode serait probablement automatisable, avec un modèle svg, et des options permettant de choisir ses images... et permettant à l'utilisateur de générer son propre calendrier 'sur mesure'.

Maintenant, j'en profite pour souhaiter la bonne année, mes meilleurs vœux et surtout la bonne santé à mes lecteurs...