Gadget

This content is not yet available over encrypted connections.

Thursday, January 16, 2014

2013-11-30- Compte rendu de Japan Touch

Les 30 novembre et 1er décembre 2013, je suis allé à Japan Touch. J'étais accrédité par vrtvingt.fr pour couvrir la convention. (Note: Billet publié le 16 janvier 2014).
Dessin libre à Japan Touch 2013

J'ai eu la malchance de voir mon appareil photo se bloquer une semaine avant la convention: rideau d'obturateur bloqué...  Je l'ai déposé en maintenance le mardi matin, je ne l'ai toujours pas récupéré depuis...  Un ami a pu me prêter son Canon 5D Mark II et des optiques allant avec, seul hic, il habite Montpellier, je suis à Toulon, au final, je suis allé à Montpellier le vendredi soir, puis on est parti tranquille le samedi matin vers 7h30. On est arrivé vers 11h00 devant la convention...

La convention était donc situé à Eurexpo, à environ 20 km au sud-est de Lyon. Le site est desservi par le tramway. Le parking coûtait 5 euros par jour, ce qui est assez raisonnable, pour comparaison, à Marseille, cela coûte 4 euros de rentrer sur le parking du parc Chanot, la ou se déroule habituellement Japan Expo Sud, tandis que cela coûte 17 euros de la journée sur le parking de Villepinte, là ou se déroule Japan Expo...
localisation de la convention par rapport à Lyon
crédit image: OpenStreetMap sous ODbL

De manière classique, deux files d'attente: sans tickets et avec tickets (pré-ventes / billets week-end / etc.)
L'ami qui est venu avec moi a fait la file d'attente sans ticket le samedi: 1h30 pour rentrer.
Une amie a fait la file avec ticket: 30 à 45 minutes d'attente le samedi.
Le dimanche, il fallait compter 20 à 25 minutes d'attente pour rentrer avec un ticket.
Les visiteurs n'avaient pas de bracelet, j'ai cru comprendre qu'il y avait un bracelet pouvant être mis en place aux gens souhaitant sortir de la convention pour y re-rentrer plus tard.
De toute manière, le temps était froid avec un vent glacial, l'intérieur de la convention était chauffé, au final, les seules personnes que j'ai vu bravé le froid étaient les fumeurs.

Les rapports avec les staffs, agents de sécurité et secouristes ("les pompiers en rouge") ont été cordiaux: Des gens accueillants, souriants et respectueux.

J'ai mis 5 minutes pour rentrer et obtenir mon badge presse le samedi. Je suis rentré aussi rapidement le dimanche.
L'accueil presse m'a briefé sur la structure de la convention en arrivant, m'a donné un dépliant contenant le plan et le programme sur les deux jours. J'ai aussi eu droit à un fascicule supplémentaire d'une page résumant les points forts de la convention. Je trouve l'intention très bonne, maintenant, je préfère généralement me faire une idée de la convention par moi même...  Il y avait une salle 'presse / vip' avec trois box disponibles pour des interviews, un peu de nourriture et quelques boissons à disposition de manière classique, comme à Japan Expo, on y accédait en traversant la salle staff, ou ils pouvaient faire leur pause et manger.

La convention était globalement découpée en deux parties:

  • un grand hall plein de stands, avec une scène: plus ou moins sur le modèle de Paris Manga, si je peux m'exprimer ainsi. Les stands étaient regroupés par thématique. grosso modo, deux allées, à droite et à gauche. En plus de ces allées de stand, sur l'entrée à droite une exposition de Bonzai. Sur la gauche toute: un espace de dédicace puis un emplacement réservé à des youtubeurs, il y avait Minute Papillon de LanguedePub qui était présent. Il a réalisé une petite vidéo que je trouve excellente et qui résume très bien l'esprit du déguisement et du Cosplay 'Libre' en convention. Je conseille fortement de la regarder. Sur la droite toute, plusieurs stands dont un stand de voitures radio-commandés sur un circuit puis un stand de retrogaming totalement au bout sur la droite. Les stands de restauration étaient au fond et sur la gauche en entrant. La scène était au fond à gauche, le stand Aoi Sora Cosplay (qui a géré les concours) était à coté de la scène.

  • une seconde partie, dans un hall plus classique, avec une salle de conférence pouvant accueillir une centaine de personnes, un espace dédié au karaoké, et un espace de projection. Ces espaces étaient donc au calme, dans leur propre ambiance, coupées du bruit du hall principal, ce qui était, je pense, une excellente idée en soit.

À ces deux parties, il faut rajouter les files d'attente qui étaient dans le hall d'entrée du parc et qui ont dépassé dehors un moment ainsi qu'un stand photo sur la droite en entrant.
http://www.flickr.com/photos/styeb/11456303143/in/set-72157638834560943
Le public face à la scène le samedi matin.

Sur la fréquentation:
Le samedi a été très fréquenté, il était difficile de circuler suivant les moments, mais cela restait à mon avis praticable. Pour avoir connu le Toulouse Game Show l'année précédente, je pense que cela restait largement plus praticable que le TGS. Le staff m'a paru mieux organisé d'ailleurs...
Le dimanche a été, comme d'habitude, moins fréquenté, mais avec quelques pics de fréquentation par moment, notamment au niveau de la scène principale pour le Concours Cosplay...

Il y avait des chaises devant la scène le samedi matin, elles ont été enlevées au moment du concours, probablement pour raison de sécurité, et ne sont jamais revenues devant la scène de tout le reste du week-end. Je trouve cela dommage, car au final, les gens debout ont probablement moins vu les concours que s'ils avaient été assis: La scène faisait environ 1m40 de hauteur, le public était debout massé en tas derrière des barrières de sécurité situé à environ 1m laissant un court espace pour les photographes, trop serré à mon humble avis, petit bémol: il fallait faire attention de ne pas toucher les manivelles permettant de soulever les portiques ou étaient accrochés la sono et les projecteurs... Les "pompiers" ont été vigilants à ce sujet et mettaient en garde les personnes s'en approchant trop, au final tout s'est bien passé.

Cette conception de la scène est à revoir à mon avis pour plusieurs raisons:
  • le public n'a pas pu voir correctement, les gens étaient debout, entassé les uns sur les autres et se gênaient.
  • la sonorisation posait problème: certaines personnes se sont plaints de ne rien entendre pendant le concours, en revanche, on entendait clairement les autres activités (ex: tambours et k-danse) à l'autre bout de la salle...
  • il aurait fallu avoir une fosse un peu plus large et mettre en sécurité définitivement les deux manivelles, histoire que les photographes ne puissent passer devant et les toucher par erreur. Si l'on souhait filmer toute la scène en étant devant de face, on ne pouvait pas le faire, par manque de recul... le public était directement derrière... Le samedi j'ai pu me positionner à coté du Jury, un peu en retrait, le dimanche sur un coté dans la "fosse"...
  • je pense que le mieux reste d'allouer un hall pour la scène... Cela évite de parasiter l'ambiance du salon et vice versa... et cela permet de mieux aménager l'espace et en agrandissant la fosse, tout en allouant des rangs réservés devant...
http://www.flickr.com/photos/styeb/11467147143/in/set-72157638834560943
Démonstration d'arts martiaux sur scène

Au niveau des activités que j'ai pu couvrir coté scène:
  • un live par SerialBusters le samedi vers midi qui était fort sympathique à entendre et regarder..
  • des démonstrations d'arts martiaux les samedi et dimanche entre midi et deux, chorégraphiées sur des musiques de film d'action.
  • un défilé de mode le samedi par MyOppa, très bien comme habituellement, je n'ai fait que quelques photos pas de séquence vidéo hélas.
  • un défilé de kimono (Miss Japan Kimono Show) les samedi et dimanche. Il était très beau, j'ai trouvé un peu étrange de l'accompagner de musiques occidentales, je comprend le choix de du Boléro de Ravel et de la Marseillaise comme musique pour un défilé, mais bon, quelque part, au fond de moi, j'aurai préféré des musiques asiatiques...
  • une démonstration scénique par une école de coiffure le dimanche, c'était assez étrange, beau, mais avec des musiques un peu trop entendue à mon gout (avec une mise en scène dans le style de Sucker Punch...)
  • deux concours Cosplay de 15h00 à 16h00 les deux jours, organisés par l'Aoi Sora Cosplay, l'organisation a été bien, les prestations étaient comme souvent inégales, certaines m'ont bien fait rire et sourire quand même.
  • un concert par le Neko Light Orchestra le samedi: Je les avais découvert à une édition précédente du Toulouse Game Show en 2011, sous un autre nom, ils se sont produits à nouveau en 2012 au TGS puis à Japan Expo en 2013. C'est un ensemble de musiciens reprenant des musiques de film, de jeux vidéo et d'anime, j'aime bien ce qu'il font à vrai dire.
  • un concert par Mio Suzuki le samedi. J'ai trouvé cela assez étrange, mélangeant musique électronique et flûte traversière, pas tout à fait à mon goût à vrai dire.
  • de la K-Danse le samedi en clôture, on l'entendait dans une bonne partie de la salle. Je ne suis pas spécialement fan de la musique en question, j'ai quitté la convention le samedi soir à ce moment la. Je n'ai pas de photos ni de vidéos j'avais hélas rangé mon matériel et j'étais aussi très fatigué, 19h00 passé et levé depuis 7h00... la convention fermait à 20h00...
  • un quizz musical le dimanche, je me demande s'il n'aurait pas été mieux en salle de conférence ou dans l'espace karaoké. Je comprend la volonté de mettre sur scène les activités présentes, mais je trouve que le rendu est inégal en terme de qualité scénique surtout si on les compare aux autres activités, enfin passons...
http://www.flickr.com/photos/styeb/11466917834/in/set-72157638834560943
Paka en dédicace.

Le samedi a pris du retard, toutes les activités ont été décalées d'une demi-heure environ, une surprise qui était prévue dans le programme pour Yumiko Igarashi a été annulée. J'avoue que personnellement, si c'est une surprise, je ne l'aurai pas annoncer dans le programme... Mais bon...

Je n'ai pas couvert:
  • le dernier concert du dimanche par "Who the Bitch", je devais rentrer, j'avais hélas beaucoup de route à faire, je suis parti aux environs de 16h00 et je suis arrivé chez moi vers minuit après avoir déposé l'ami à Montpellier vers 20h00...
  • les activités en salle de conférence et la salle de projection, car c'était trop loin par rapport à ma présence physique dans la salle principale. On m'a signalé l'absence de programme affiché devant ces salles... Je regrette un peu d'avoir manqué des conférences culturelles, mais bon, je devais faire des choix... Sur la salle de projection, c'était une rétrospective de 15 années d'animation... rien de nouveau en soit pour moi... rien que je n'avais pas déjà vu...
  • les dédicaces, j'ai bien une ou deux photos de Paka et de Minute Papillon, mais hélas, ça s’arrête la.
http://www.flickr.com/photos/styeb/11466838275/in/set-72157638834560943
Les modèles du défilé de mode de MyOppa

J'ai bien apprécié l'ensemble du week-end, maintenant je n'étais pas vraiment dans mes marques habituelles, le 5D que l'ami m'a prêté est un excellent appareil photo, maintenant c'est un plein format et il faut un temps d'adaptation... j'ai donc raté certaines photos le samedi, quant à certaines vidéos, elles sont tout simplement inexploitables soit parce que je tremble trop, soit à cause de la profondeur de champs trop restreinte... Bref, c'est du plein format, le bokeh est magnifique, mais ça ne pardonne pas sur la mise au point; que ce soit en vidéo ou en photo... À cela il faut rajouter que quand j'ai voulu me servir du 5D le dimanche matin, il ne s'est pas allumé... On a fini par comprendre que le soucis venait d'une carte mémoire foireuse qui bloquait l'appareil au démarrage... J'ai utilisé un Nex de Sony en attendant, mais je n'avais que le zoom de base, je trouve que le résultat n'est pas terrible pour les photos, en revanche le rendu des vidéos est plus que correcte... Le temps qu'on comprenne exactement ce qu'il s'était passé, j'avais perdu 3 heures...

Je vais faire un petit écart sur la technique photographique: Un ami a récemment mis un statut su Facebook disant "Prendre son temps, s'appliquer et s'investir est la meilleur façon d'évoluer et de réussir, à vouloir faire simple et vite il n'y a rien de bon qui en sort .... ne jamais se reposer sur les encouragements, mais tjs s'accrocher aux critiques négatives !?!" Pour ma part, je pense comprendre ce qu'il veut dire: les gens ont tendances à encourager les gens qu'ils connaissent pour le principe de donner des encouragements mais sans les aider pour autant à progresser... En disant que c'est très beau, alors qu'il veule juste faire plaisir à la personne qu'ils connaissent. Mon expérience sur la photo est qu'il faut pratiquer, et ce régulièrement, ensuite faire le point sur ce qu'on a raté ou réussi, utiliser des matériels différents, acquérir le plus de maniement et d’expérience pratique, car la théorie sur le sujet n'est pas forcément clairement définie, compréhensible, adaptée à toutes les personnes voire utile... Avoir des bases d'optique peut être utile, mais cela peut être remplacée par l’expérience pratique... À mon avis, il n'y pas une façon unique de procéder mais plusieurs... Ce qui est bon pour une personne ne le sera pas forcément pour les autres... Au final, les critiques les plus utiles sont celles qu'on formule soit même, car celles-la sont généralement honnêtes et ne sont pas faites dans le but de vous blesser comme une bonne partie des critiques que l'on peut généralement entendre...

Bref, pour moi, pour revenir sur Japan Touch, ce fut une convention intéressante, mais qui gagnerait à être améliorée, notamment sur l'organisation pratique des emplacements et de la scène. L'aspect grand hangar est ce que trouve regrettable à ce genre de convention... Le problème principal est la croissance des conventions, si on veut recevoir du public, on se retrouve forcément dans des grands halls, qui sont plus ou moins sans âme et qui sont difficiles à rendre vivant. L’intérêt qu'on peut avoir sur ces conventions basculent en fait, de la convention en elle même aux invités et activités qu'elle peut proposer: les concerts, les invités (qu'ils soient étrangers ou français), les activités, les stands commerciaux pour répondre à la demande du public... J'inclue le concours Cosplay dans les activités, je me dis que si Japan Expo est capable d'organiser 6 concours Cosplay sur 4 jours et de remplir une salle avec 15000 personnes, les autres conventions peuvent faire de même et y allouer plus de ressources qu'une scène au milieu de la convention, mettre une scène séparée de la convention permet d’améliorer la qualité de ce qui s'y déroulera... que ce soit des concerts, des concours Cosplay ou d'autres activités scéniques...


Au niveau des médias produits:

J'ai aussi réalisé une petite vidéo présentant ce que j'ai pu filmer sur scène au niveau de la convention, Elle est la...



J'allais oublier: gabriel794ify, qui était aussi accrédité par vrtvingt.fr a publié une cosplay vidéo à propos de Japan Touch, elle est la

Saturday, January 4, 2014

2014-01-01- Calendrier Cosplay

J'ai refait un calendrier Cosplay, de manière symbolique, comme chaque année depuis 2012.

Les méthodes ont guère changées, que ce soit pour le choix des photos, le fait de choisir des photos datant de l'année d'avant par rapport au mois choisi ou bien pour les outils techniques: toujours avec Inkscape, toujours avec Rawtherapee (une version plus récente, la 4.0.11.186), avec Gimp pour les quelques corrections de boutons d'acné sur les visages...

Les quelques points délicats: Ne pas déformer l'aspect ratio des images en les redimensionnant... Ne pas décaler les calques des fichiers svg, en conservant les bons alignements et ne pas changer les dimensions des éléments standards. Et surtout, trouver comment formater correctement les 4 images par mois de l'année:

Pour 2012, j'avais opté pour 12 images correspondant à 12 mois...

Calendrier de 2012

Pour 2013, j'avais opté pour 26 images réparties sur 12 mois...
le mois de décembre était alors plus morcelé..
j'avais aussi changé le logo que j'utilisais à l'époque...
Calendrier de 2013


2014 est la... avec 48 images... le formatage est donc plus violent...
Calendrier de 2014


Au final, la ou ça complique vraiment la chose, c'est de s'assurer que les photos ne gênent pas les personnes présentes sur les photos, cela veut donc dire entre 30 et 50 messages privés sur Facebook ou d'autres moyens de communication pour s'assurer qu'il n'y pas de soucis, en expliquant bien qu'il n'y pas d'usage commercial pour le dit calendrier... Au final, je n'ai eu que des réponses positives...

Sur le fond, pourquoi le faire? Parce que c'est possible et que ça permet de se faire un petit bilan de l'année écoulée... Je pense que c'est mieux que de prendre de bonnes résolutions qu'on ne tiendra pas...

On m'a aussi demandé s'il était possible d'en avoir un exemplaire: je compte en imprimer un ou deux exemplaires pour garder une trace ou pour offrir, mais je n'en distribuerai pas, les gens en revanche peuvent l'imprimer à leurs frais, tant qu'ils n'en font pas commerce, les images sur Flickr sont en 300 dpi, donc la qualité devrait être suffisante pour une impression.

j'en profite pour souhaiter bonne année et surtout bonne santé à tous ceux qui me lisent...