Gadget

This content is not yet available over encrypted connections.

Friday, June 19, 2015

2015-06-19- Japan Expo - Chronique d'une relation presse

Allez, un petit billet de blog sur Japan Expo...

Je préviens d'avance, c'est pas que du positif, c'est surtout pas mal de soucis et de problèmes qui ne devraient pas exister ou devraient être réduits...

Chaque année, Japan Expo revient...
la convention s'agrandit d'année en année...
Certains aspects sont bien organisés, d'autres le sont bien moins...

Dans les plus je note:
  • la gestion des files d'attente.
  • les panneaux d'information.
  • la très grande superficie et le très grand nombre de stands.
  • les scènes de bonne facture.
  • la gestion de la scène principale.
  • les invités qui peuvent être intéressants.

Dans les moins:

  • la foule, mais ça ne dépend pas vraiment de la convention. C'est juste une remarque préliminaire: il ne faut pas être ochlophobe ou agarophobe...
  • un coté 'usine' qui peut ne pas plaire.
  • les prix qui augmentent, mais la, c'est subjectif, mais pas forcément imputable qu'à la convention. Sur le prix de l'entrée, le prix par jour reste de 12.5 euros si on prend un passe 4 jours... cela reste raisonnable... La question intéressante serait  de savoir de combien ce prix peut augmenter avant que le grand public parisien ne décroche... La nourriture vendue est hors de prix, mais la, à nouveau, préparez vos sandwichs et emportez à boire avec vous...
  • la gestion presse de la convention qui exécrable et lamentable, c'est le sujet de ce billet de blog...


Je parle donc de la relation presse qu'entretient Japan Expo depuis quelques années: en préliminaire, il faut dire qu'elle a d'abord été gérée par Goma Communication puis, apparemment, par Warning Up cette année. Des personnes m'ont dit que c'était aussi le cas l'an dernier, n'ayant pas été accrédité depuis deux ans, j'ignore ce qu'il en ait dans les faits exactement, mais peu importe...

Je distinguerai aussi deux aspects:
  • la relation vis à vis du groupe photo de Wikimédia France, qui vise à l'accréditation de photographes pour la production de médias libres sur Commons, utilisables sur Wikipédia et d'autres sites (article de presse, blogs, etc.).
  • la relation vis à vis de mon activité propre: les vidéos de Concours Cosplay, actuellement hébergées sur YouTube.
Je tiens à séparer les deux, mais bon, même sur le premier aspect, il y a eu des soucis:
  • Pour Japan Expo Sud: Pas d'accréditation en 2013 alors qu'on avait des photographes locaux, c'est pour cela que la catégorie de cette année la ne comporte que quatre photos de fruits secs... Il n'y pas eu de Japan Expo Sud en 2014. Pour 2015, j'ai pu faire accréditer une personne, un peu au dernier moment: je ne recevais plus les mails et je ne pouvais pas accéder au compte de la structure. Je ne peux toujours pas y accéder à ce jour. 
  • Japan Expo: Pas d'accréditation en 2014. J'ai remplacé un photographe qui n'a pas pu venir en 2013 au pied levé. On nous avait d'ailleurs réduit le nombre d'accréditations... Cela a été ma dernière année de couverture en tant que photographe pour le groupe photo. Pour 2015, je n'ai toujours pas accès au compte de la structure et je ne reçois pas les mails presses... on ne peut pas dire que cela commence bien. Nous sommes à deux semaines du festival... Tout va bien... La catégorie de Commons reçoit des photos de contributeurs mais bon, c'est loin d'être de la même qualité...
  • Sur l'accès à la Live House, je n'ai pu faire de photos dans la fosse quand j'étais accrédité en 2012 et 2013... Problème mineur mais particulièrement agaçant quand on demande une accréditation pour des photos de concerts... 
Sur le second aspect, j'essuie des refus de création de structure depuis 2013. Les métriques de ma chaîne YouTube augmentent (3 millions de vues au rythme de 500000 vues tous les deux mois avec les abonnés qui augmentent), à la limite, j'arrive à faire me faire accréditer partout en France, mais pas à Japan Expo... Ça en devient paradoxal... Je veux dire: je suis dans la thématique j'ai des métriques non négligeables, mais non ça ne passe pas et je ne sais pas vraiment pourquoi... je suis à la limite partout en France  et ailleurs: Nice, Toulon, Marseille, Montpellier, Montélimar, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Paris, Dijon, Lyon, bientôt Annecy et même Bruxelles mais je ne suis pas accréditable à Japan Expo...

J'ai des personnes et des sites (dont Costume Player, Gamergen)  qui me demandent pour partager et réutiliser mes vidéos, ce qu'ils font sans aucune difficulté de ma part, mais au final j'ai l'impression de pas être assez visible vis à vis des critères traditionnels de YouTube, il faut dire que les vidéos de Cosplay ne sont pas spécialement virales, ça n'aide probablement pas vis à vis d'un observateur extérieur au Cosplay et comparant ce qu'il connaît sur YouTube.

Au fond, qu'est ce qui ne va pas au niveau de Japan Expo et de la relation presse?
  • la procédure d'accréditation est gérée au dernier moment, ce qui met l'accrédité presse dans une situation d'incertitude. On ne sait pas si notre demande va être acceptée ou non. Notre solution de repli serait d'acheter un billet premium, mais ceux ci sont épuisés depuis des mois à ce moment la...
  • la procédure d'accréditation ne permet pas d'éviter le 'je demande une accréditation pour éviter de payer la place'. les blogs et sites non notables (au sens de l'observateur externe) devraient se voire proposer l'option de payer l'entrée contre une accréditation...
  • Toujours sur la procédure d'accréditation: la validation du compte est définitive, si on veut retenter sa chance, pour des raisons X ou Y, on a de choix que d'utiliser un autre mail... Cela engorge les demandes alors qu'il pourrait être possible de refaire une demande une année suivante... 
  • le site des accréditations est buggué: impossible de récupérer un mot de passe pour une structure validée... Cela fait trois ans, et ce n'est toujours pas corrigé...
  • les mails presse n'arrivent pas. (super pour des boites de communication hein!)
  • la communication est opaque, quand on pose des questions sur des partenariats potentiels, notamment les conditions d'accès à ceux-ci, on a aucune réponse. Qu'on dise 'non' est une chose, qu'on ne réponse pas est non-professionnel et signe d'incompétence...
  • Il n'y a pas de fidélisation ou gestion de la relation presse, avoir une accréditation une année ne garantie rien pour la suivante. S'il y a un soucis quelconque, on comprendrait que la demande ne soit pas renouvelée, mais comme Japan Expo (au sens large, peu importe qu'il s'agisse de la SEFA, de GOMA Communication ou de Warning Up) ne communique pas dans ce genre de cas, on ne sait pas ce qu'il se passe... à nouveau anormal...
  • l'accès à la scène principale est trop rigide certains jours, surtout en ce qui concerne les activités Cosplay: certaines le jeudi et le vendredi n’attirent pas autant de monde que le samedi et dimanche, pourtant les deux derniers rangs du carré presse sont vides, et même si on a un billet premium, on ne peut pas s'y mettre...
  • il faudrait revoir la limitation des zones aux accrédités: si on demande une accréditation pour des photos de concert et que celle ci est acceptée, il faudrait que le dit accrédité puisse accéder à la fosse de la live house... (et si on signale l'incident, c'est pas pour être chiant, c'est juste qu'on a pas envie qu'on nous demande ou sont nos photos de concert qu'on s'était plus ou moins engagés tacitement à réaliser...)
  • le Cosplay attire énormément de monde, mais on arrive à une sous-représentativité des photographes et vidéastes Cosplay: le Cosplay ne représente probablement qu'une faible partie des demandes d'accréditation, la conséquence est que de moins en moins d'accréditations sont accordées vis à vis de ce domaine la, alors qu'il représente une partie non négligeable du temps de scène et des activités... Il faudrait peut être mettre une procédure d'accès à la scène pour les événements Cosplay sans accréditation. Quid du comment et de la réalisation? par qui? Epic? la question reste à approfondir et à définir. A mes yeux, il faudrait que la procédure soit transparente et traçable. Si les gens vont sur scène, c'est pour produire des médias, dans des délais acceptables et des conditions de réutilisation un minimum pratique pour les cosplayeurs. (au moins pouvoir partager sa photo sur les réseaux sociaux en créditant le photographe pour la personne présente sur la photo...)


Bref... Rien de passionnant en perspective, donc quand on me demande ce que je pense de Japan Expo, je n'ai pas forcément hâte d'y être; je sens qu'à un moment, j’arrêterai de prendre des billets de train et d’hôtel, des billets premiums et j'irai faire autre chose...