Gadget

This content is not yet available over encrypted connections.

Monday, August 31, 2009

Du poids de la Suisse...

Un breton anonyme habitant Fribourg m'a demandé si il était possible de connaitre le poid (plus ou moins) total de la catégorie mère des fichiers de Commons apparenté à la Suisse.

C'est à dire  [[Category:Switzerland]] et toutes ses sous catégories...

En excluant bien sur des bizarreries structurelles qui font que les images correspondant au domaine de l'empire romain se trouvent catégorisées en Suisse (et d'en d'autres pays), avec le même problème pour la Gaule Romaine, les guerres de la révolution française, l'histoire militaire de France et la catégorie allemande autrichienne et suisse correspondant aux trains...

Au final cela donne ce résultat:

  • 905 pages.
  • 15133 catégories.
 
La répartition montre qu'on a peu prés la moitié des images de tailles inférieures à 2 mega pixels, c'est à inférieures à 2000x1000 pixels...



  • 54746 fichiers uniques
  • pesant 54 go...

Ce qui nous donne une moyenne d'1 mo par fichier.

Je ne sais que trop conclure, si ce n'est qu'il exclu en l'état de faire un dvd avec les images en question. Je n'ose conclure que les suisses sont lourds, cela pourrait être mal interprété :D

Du festival de BD de Sollies (1)

Je reviens du Festival de BD de Sollies Ville...
Revenir est un grand mot, j'habite à 10-15 km de Sollies-Ville...
C'est la deuxième fois que j'y vais, même si je passe surtout mon temps à prendre des photos et à me balader sur le festival.
Je vais essayer de faire un bilan de ce que j'ai perçu en tant que 'spectateur':

Les points négatifs:
  • Un manque en structure d'accueil: peu de place pour se garer, les hôtels pour ceux qui sont loin sont soit à Sollies-Pont, soit à la Farlède... Pour ceux qui ne connaissent pas le site, il faut dire que Sollies-Ville est au sommet d'une butte, il y a donc un dénivelé de 400 mètres entre le village et les villes pouvant accueillir des personnes. Je sais qu'il n'y a pas beaucoup de place, mais bon ca fait quand même bizarre d'organiser un festival et de voir qu'on demande aux gens d'aller se garer à trois kilomètres... Même chose, pour les distributeurs de billet, il n'y en a aucun sur place... Sachant que les boutiques n'acceptent généralement pas la carte bleue, cela oblige donc à se trimballer avec du liquide...
  • Les auteurs sont annoncés à 15h00 mais en pratique il faut attendre entre 17h et 17h30. Bien sur, certains auteurs sont plus présents que d'autres, mais bon cela ne change rien au problème. Pourquoi annoncer le début des dédicaces à 15h alors qu'on sait pertinemment qu'il n'y aura pas de dédicace avant 16h30...
  • Le fait que tous les auteurs soient regroupés autour des deux 'sponsors' principaux n'aide pas, les files d'attente peuvent se faire sous un soleil de plomb, il n'y pas de place pour circuler... Je n'ose même pas discuter des contraintes de sécurité non respectées en cas de mouvement de foule ou de panique...
  • Il n'y avait aucune annonce ou centralisation quelconque des événements, par exemple, il y avait un système de ticket pour les dédicaces de certains auteurs, mais aucune communication sur le dit système...
  • L'absence de poubelle était aussi un peu gênante, je sais qu'on est en vigi-pirate rouge, mais bon, je n'ai compté qu'une seule poubelle dans tout l'endroit. (au fond, à coté des fanzines...), j'avais aussi constaté le même problème l'an passé...

Les points positifs:

  • Le fait que ce soit gratuit. Je sais que c'est une volonté des organisateurs, d'une part cela serait difficile de demander aux gens de payer vus les contraintes techniques, d'autre part cela se traduirait par une baisse de l'achat des participants, vu que leur budget n'est pas extensible.
  • Une bonne ambiance due au mois d'aout et à la fin des vacances. On est plus forcément en vacance, mais c'est comme si on l'était encore...
  • C'est l'occasion de rencontrer des auteurs de BD et de découvrir leur travail, de savoir comment ils pensent et comment ils sont dans la vie.
  • Il y a des expositions temporaires qui sont intéressantes, il y a aussi un stage de BD avant le festival pour les moins de 25 ans, qui est gratuit.
  • les conférences / discussions / interviews qui peuvent aussi être intéressantes, même si parfois, on suspecte que les participants/participantes ne sont pas forcément intéressé(e)s par celles ci. Mais bon nul n'est obligé d'être intéressé par tout sujet, donc on peut comprendre certaines réactions.

En bref, c'est un festival intéressant mais qui pêche énormément du coté organisationnel, c'est certes lié au manque de place mais bon j'ai le sentiment qu'il n'y a plus que ca, surtout si on considère que cela fait 21 ans qu'il est organisé...

Tuesday, August 18, 2009

Wikipédia est Libre de droit...

Je rage quand je lis des âneries pareilles et je me dit que cela vaut bien un post...

Wikipédia n'est pas libre de droit, on parle d'encyclopédie libre ou de projet d'encyclopédie libre, car les licences utilisées respectent les libertés fondamentales.

C'est à dire, en transposant à du texte et à des images, les droits
  • d'accéder un document en lecture. (C'est à dire consulter le document...)
  • d'étudier un document et son code source quand il est existant. (C'est à dire consulter la syntaxe wiki ou le script html d'une page web.)
  • de redistribuer des copies du document. (C'est à dire de le partager avec d'autres personnes sans restriction.)
  • de modifier un document. (C'est à dire de l'améliorer.)

Un document sous licence libre peut très bien avoir des contraintes qui permettent de garantir ces dites libertés. Il n'est donc pas 'Libre de droit' (qui sous entend que son auteur abandonne tous ses droits sur le dit document.)

Ainsi la GFDL impose que vous citiez la licence, les auteurs du documents et d'autres contraintes variables selon les versions...

Ainsi la licence Creative Commons Share Alike et ses sous-variantes imposent que tout document modifié soit publié sous la même licence.

Parfois les licences sont plus permissives et ne demandent que de citer l'auteur quand c'est légalement obligatoire, comme par exemple la WTFPL, parfois elles demandent de respecter plus de contraintes.

L'essentiel est qu'elles offrent le choix entre plusieurs possibilités, selon les préférences des auteurs.

Monday, August 3, 2009

Des techniques de panorama

Panorama de la Basilique de St Maximim La Sainte Baume en fausse couleur
J'ai un hobby, en plus de faire de la photographie, c'est celui de faire des panoramas.
Donc en plus de présenter le sujet, je vais aborder les différents types de panorama tels que je les perçois.

Wikipédia définie un panorama comme une vue en largeur d'un espace physique.

Je le concevrai comme prendre des photos pour représenter un espace de vision plus grand que ce qu'on peut percevoir, en d'autres termes, un appareil photographique peut prendre des photos selon un angle de champ donné, généralement entre 45° et 60°. On peut très bien prendre des photos en faisant tourner l'appareil photographique sur un axe et donc couvrir plus de largeur. On peut aussi étendre en hauteur, cela reste la même technique, plus ou moins... On peut finalement ainsi couvrir toute la sphère visuelle.

On trouve de nombreuses possibilités et applications tirant parties des techniques de panorama:

  • Des images zoomant une zone et permettant d'avoir une photographie d'apparence classique mais avec plus de détail...

P1040261 masques

  • Des images assemblées ensemble, qui ont certes un peu de déformation, mais qui permette d'avoir un angle de vue plus utile et pratique...

Cour de l'hôtel d'Assezat à Toulouse

  • Des images utilisant des optiques sphériques, dites Fisheye, qui permette de couvrir plus de largeur, mais avec une déformation non négligeable...

Fisheye Photo

  • Des images assemblées en circulaire, permettant de décrire la totalité d'un paysage...

Panorama depuis la cour du batiment K

  • Des images assemblées selon des projections atypiques, permettant de représenter une vision improbable...

Eglise de St Maximim la Sainte Baume, projection orthographique

  • Des images assemblées selon un panorama sphérique, couvrant la totalité du plan en 360x180° ...

Saint Maximim la Sainte Baume

  • Des images prises avec différentes expositions qui se superposent et permettent d'avoir des photographies impossible à prendre, soit en utilisant la technique du HDR, soit en utilisant la fusion des expositions.

La Vis aux alentours de Ganges

  • Des images utilisant la technique de fusion, mais avec des mises au point différentes, permettant une netteté optiquement impossible à atteindre.



La liste est longue et non exhaustive, tout dépend de ce que le photographe veut faire.
Tout dépend aussi des capacités de son ordinateur et de son matériel photographique...

Sunday, August 2, 2009

des vacances...

Église d'Avenas

En ces temps de vacance, l'étant moi même tranquillement chez mes parents dans le Beaujolais, j'ai l'occasion de regarder la télévision, objet insolite qui n'existe pas chez moi... (C'est un choix, bien évidemmment...)

On y voit tout un tas de reportages et de titres , parlant de divers choses, des derniers morts de je ne sais ou, de la dernière psychose en date (le H1N1), des derniers noyés en date, à croire qu'on a pas grand chose à nous dire de vraiment important en ces temps estivaux, je dirai même mieux, ces morts, ces mauvaises nouvelles venant des quatres coins du globe, se deversant malsainement dans nos têtes est il vraiment si important que ca?

Il est évident que c'est dommage pour les gens qui sont morts, mais bon, parler d'eux en tant qu'information du 13 ou 20h tel du voyeurisme ne les fera hélas pas revenir, parler des incendies ne fera les fera pas non plus s'eteindre, j'irai même à penser que cela pourrait donner de mauvaises idées et des tentations à certaines personnes et je n'oserai même pas penser de l'impact sur le long terme des fictions violentes diffusées en permanence...

Non pas que je souhaite une censure quelconque, mais plûtot ne pas être noyé sous des informations dont la teneur est somme toute peu positive, nous naissons, nous vivons et nous mourrons... C'est ainsi que va la vie de notre société, il est évident que si on commence à lister tous les morts possibles, on a de grandes chances de déprimer...

Tout ca pour dire que je souhaite des bonnes vacances à tous ceux et celles qui en prennent et je leur souhaite qu'elles se déroulent bien et qu'elles n'aillent pas faire la une du 13h ou du 20h...